Méthodologie de l'étude de situation DC4.1


Méthodologie de l'étude de situation DC4.1
Aujourd'hui, je vous propose de partager avec vous la méthodologie que j'ai l'habitude d'utiliser pour les entraînements au DEES et plus précisément pour l'épreuve écrite du DC4. Afin de faciliter les choses, cet article est disponible en fichier PDF à la fin de cet article ; vous pouvez donc le télécharger à votre guise.  
Pour commencer, je voudrais préciser que cette méthodologie est le résultat de plusieurs essais personnels. En aucun cas, ma méthode ne se prétend bonne ! C’est celle que j’utilise ; vous pouvez donc vous en inspirer, la modifier, en faire part via les commentaires de mon blog.
Que disent les textes ?
Objet de l'épreuve écrite
Étude d’une situation proposée au candidat relative aux politiques sociales et aux cadres juridiques et institutionnels (10 pages maximum). Le candidat, après une partie synthétique exposant les cadres règlementaires, partenaires identifiés, incidences financières et buts poursuivis, est invité à produire une analyse présentant notamment les difficultés, contraintes et contradictions en s’appuyant sur les documents fournis et ses connaissances.
Objectif de l’épreuve
Vérifier les capacités du candidat à se déterminer et à se positionner de façon argumentée dans les dynamiques institutionnelles.
Modalités
Durée : 4h / Coefficient 2
Une proposition de méthode
1. Connaissance de la situation
Avant de prendre connaissance du tas de documents qui nous attend, prenons d’abord toute la mesure de la situation qui nous est proposée :
• Identifier les personnes concernées par la situation
• Identifier les institutions / services / personnes morales
• Identifier les relations entre eux (réseau & partenariats)
• Établir une chronologie
• Identifier les éléments théoriques présents dans la situation : A quoi fait-elle appel ?
A la fin de ces étapes, nous devons normalement être en mesure d’identifier des thèmes de réflexion, une problématique (ex : par rapport à une situation présentant un usager et sa famille, il est probable que l’on attende de vous une réflexion autour du libre-choix, du consentement éclairé, etc…). C’est l’étude des documents qui va nous permettre de confirmer, annuler, compléter nos thèmes de réflexion.
2. Repérage des documents
Comme le précisent les textes, nous pouvons avoir un dossier d’environ 10 pages vous présentant une série de documents en lien avec la situation. Il peut s’agir d’un extrait d’article de loi, d’éléments en lien avec la/les personne/s (projet individualisé), d’articles de presse, etc…
Voici mes étapes (à adapter selon sa manière de travailler, bien sûr) :
• Repérer titre/auteur/nature de chaque document
• Les classer en fonction de leur nature (ex : rubrique cadre juridique et institutionnel, rubrique éléments en lien avec la personne…)
>> Pourquoi « perdre du temps à cette étape » ? En faisant ce travail, on s’aperçoit rapidement du contenu de l’épreuve. Avant même de s’être jeté, stabilo en main, sur lesdits documents, on a déjà une forte idée du sujet à traiter.
• Repérer les éléments théoriques, les thèmes de réflexion afin de compléter la problématique qui nous semblait importante lors de notre lecture de la situation
• Lire les documents
3. Lire la consigne
Bien entendu, la consigne est en général ce qu’on lit en premier. Ici, il s’agit plus précisément de se l’approprier pour réfléchir à la mise en place du devoir.
Normalement, le devoir nous invitera à proposer une synthèse de documents, une analyse de la situation (au vu des paradoxes, difficultés, problématiques que nous aurons relevé) ainsi que des propositions liées à notre positionnement professionnel et éthique, à la prise en compte d’un cadre juridique et institutionnel et à nos capacités à développer du réseau et du partenariat.
Dans certains cas, il peut être demandé de répondre à des questions précises. Si le devoir se présente sous cette forme, il faudra prendre garde aux mots-clés présents dans la consigne (que me demande-t-on exactement ?), aux documents qui serviront à répondre, etc…
Dans tous les cas, l’objectif est de produire un devoir de type dissertation. Pour cela, passons à la mise en place du plan…
4. Mise en place du plan
Cette étape est très importante et ne doit pas être négligée. En effet, nous allons ensuite rédiger directement et c’est bel et bien la mise en place du plan qui permettra de le faire sans trop de ratures…
• L’introduction
Elle doit comporter une brève description de la situation (reprendre à cet effet les éléments notés au brouillon à la lecture la situation >> cf. 1), la mise en avant d’une problématique et l’annonce du plan. Et si vraiment nous voulons nous faire plaisir, une accroche en début d’introduction sera bienvenue (citation par exemple).
• Le développement
Celui-ci se fera bien entendu en fonction de la consigne. Prenons un exemple précis en nous disant qu’il nous est demandé de faire une synthèse de documents, une analyse de la situation et des propositions.
Imaginons que le sujet porte sur la loi 2002-2 (soyez indulgents, je ne prends que des exemples au hasard)

Introduction
• Résumé de la situation : identifier sa place (je suis éducatrice spécialisée au sein de la MECS mère-enfant Les Fleurs et je suis référente de X.), brève chronologie, problème ou situation à étudier (Mme X. souhaite rompre son contrat de séjour)
• Problématique (ex : Au regard des prérogatives de la loi 2002-2, qu’en est-il du libre-choix de l’usager ?)
• Annonce du plan
Première partie : Synthèse de documents
• Situation de Mme X (détailler cette fois les informations dont on dispose dans le dossier de documents)
• Le cadre règlementaire (si par exemple il y a des documents juridiques dans le dossier >> que prévoit la loi dans ces cas-là ?)
• Les réseaux et partenariats existants
Sur notre brouillon, noter les documents qui nous serviront à répondre, de sorte de vérifier que nous n’ayons rien oublié.
Deuxième partie : Analyse de la situation
Imaginons que nous ayons relevé des paradoxes ou des évidences dans la synthèse de documents (1ère partie), il s’agit ici de les mettre en avant, de faire valoir notre positionnement professionnel, etc…
• La situation concrète de Mme X. A-t-elle la possibilité matérielle de rompre l’accompagnement ? (Imaginons que nous ayons ses revenus disponibles dans les documents et que nous ayons à calculer sa situation financière pour évaluer ses capacités d’autonomie matérielle / Présence de l’enfant / Imaginons aussi que nous ayons son projet individualisé dans le dossier : que dit-il ? Quels étaient les objectifs de l’accompagnement ?)
• La question du libre-choix : comment nous positionner en tant que professionnel ?
Pas évident lorsqu’on a sous les yeux des situations réelles… (Ici, la loi 2002-2 peut être un support : usager au centre du dispositif / Code pénal : non-assistance à personne en danger >> qu’en est-il de l’enfant ? Pouvons-nous nous appuyer sur des éléments concrets ?)
Troisième partie : Propositions
Comme le titre l’indique, il s’agit de réfléchir à des propositions pour « faire au mieux ». En effet, il n’y a pas de « solution-type » mais bien des éléments de propositions, qui doivent obtenir, bien entendu, l’adhésion de la personne.
Ainsi, dans le cas de cet exemple, pourquoi ne pas proposer à Mme X., compte tenu de son libre-choix mais de la fragilité de sa situation, un accueil séquentiel ? En effet, la loi 2002-2 insiste sur la diversification des modes d’accompagnement.
Ce n’est qu’un exemple mais il s’agit bel et bien de revenir régulièrement sur le cadre juridique, institutionnel et partenarial… N’oublions pas, nous parlons du DC4 ! Autre chose : les propositions doivent être réalisables et nous devons être explicite sur ce point (Comment mettre en place cet accueil ? A quelle fréquence ? Quels objectifs ? Quels partenariats à mettre en place ? Quels réseaux à mobiliser ? etc…)

• La conclusion
Bref rappel de la situation et de la problématique, solutions apportées (état d’esprit des solutions), ouverture par un questionnement.


5. Rédaction du devoir (à l’aide du super-brouillon)
Quelques astuces 
Penser toujours à définir :
• Les notions théoriques mises en avant dans le devoir
• Le cadre des différentes lois citées
Tout au long du devoir, toute référence théorique doit être mise en lien avec la situation étudiée ; il ne suffit pas d’étaler ses cours pour montrer que l’on a bien retenu.
Imaginer que l’on est réellement éducateur/trice chargé(e) de l’accompagnement ; ça peut aider à dénouer des situations délicates. Que ferais-je si j’étais vraiment confronté(e) à cette situation ?
Pour la synthèse de documents, il ne s’agit pas de lister un à un les documents mais bien d’en tirer les liens entre eux, d’où l’importance de les classer en fonction de leur nature. De plus, attention à la paraphrase !
Penser à se relire, histoire d’éviter les fautes d’orthographe !
Ne pas hésiter à utiliser le « Je » si nous sommes l’accompagnateur.
J’espère sincèrement que ce document aura pu vous aider dans l’appréhension de l’épreuve écrite du DC4. Je souhaite insister une fois de plus sur le caractère subjectif de cette méthodologie ; il s’agit d’une proposition et vous êtes donc invités à vous l’approprier et à l’adapter à vous et à votre façon de travailler.
D’ailleurs, si vous avez d’autres astuces, c’est avec un grand plaisir que je les accueillerais dans les commentaires.
Aussi, les exemples pris sont totalement aléatoires et n’ont aucune valeur ; c’était simplement pour vous présenter la construction d’un brouillon. Malheureusement, nous ne disposons pas encore d’annales !
Pour télécharger le fichier PDF
Éducateur, ce métier impossible - méthodologie épreuve écrite dc4 diplôme éducateur spécialisé dees
(Cliquez sur l'image / Cliquez sur "Télécharger MéthodoDC4.pdf")
Pour aller plus loin
Éducateur, ce métier impossible - livre DEES diplôme éducateur spécialisé épreuves
Le DEES, Diplôme d'État d'éducateur spécialisé
Édition 2009-2010, Dunod
Stéphane Rullac
Éducateur, ce métier impossible - livre DEES éducateur spécialisé épreuve DC4 cours droits
DC4. Implication dans les dynamiques partenariales, institutionnelles et interinstitutionnelles, DEES
Éditions Vuibert
Stéphane Rullac, Cécile Soris


wallpaper-1019588
SEO : les meilleures techniques pour trouver vos mots clés
wallpaper-1019588
Augmenter votre trafic web avec le référencement vidéo (VSEO)
wallpaper-1019588
Trouver le meilleur logement au Luxembourg
wallpaper-1019588
De plus en plus d’offres d’emploi non pourvues dans le Bas-Rhin ?
wallpaper-1019588
Things You Must Never Do in a Job Interview in Luxembourg
wallpaper-1019588
Liste utile pour de bonnes vacances