un site spécalisé pour la reconversion des militaires

Les enquêtes de Velma :

Il y a quelques jours déjà, Christophe Blasquez présentait dans son blog un site spécialement dédié aux militaires : rompez les rangs. Étant concerné, je me suis précipitée sur ce site, et j'ai pris le temps de l'analyser de long en large. Mon défaut, et vous le savez pour tous ceux qui me suivent, c'est que je ne prends rien pour argent comptant. L'habit chez moi ne fait pas le moine. Aussi, ce site à la description bien prometteuse m'a plutôt déçu. Je vais vous présenter mon point de vue, qui bien évidemment ne tient qu'à moi. D'autre pourrait se satisfaire d'une telle prestation.


L'armée de Terre recrute, çà c'est la publicité. Mais c'est vrai me direz-vous. Il y a effectivement 1800 emplois de prévu. En fait, ce sont des CDD de 5 à 8 ans dont seul 1 % pourra espérer passer de carrière, et ce seulement s'il tombe au bon moment pour leur renouvèlement. Cessons de se voiler la face, et de faire croire qu'il y a de l'avenir dans l'armée. Son objectif est à la réduction (130000 militaires aujourd'hui, 80 000 attendus pour 2012). Pas besoin de faire un dessin, l'armée devient professionnelle, elle ne peut plus garder un effectif aussi important car trop onéreux. Les contrats courts sont donc un moyen de former des réservistes qui pourront le cas échéant renforcer les troupes en cas d'attaque sur le territoire. Quel est donc l'impact de l'armée professionnelle sur l'emploi. A priori, si rien ne change dans les méthodes de recrutement, une plénitude de chômeurs longues durées est à prévoir, sachant qu'aucune de ces expériences n'est reconnues actuellement. Un site pour aider à la reconversion des militaires, je suis entièrement d'accord, mais faut-il encore savoir de qui on parle et surtout à qui on s'adresse.

Rompez les rangs, sa conception :

D'abord parlons de l'auteur. Nicolas Baier a 20 ans et est fils de gendarme. Il a créé ce site il y a 1 an sur la base de l'expérience de son père. La conception même du site s'appuie sur celles déjà en pratique sur tous les sites "emploi". Vous avez un accès "candidats" et un accès "recruteurs". Vous pouvez même y déposer votre publicité pour 199 € (c'est le prix magique pour ne pas payer 200 €). Trois catégories sont proposées : candidats, recruteurs, et famille de militaire (je ne vois pas là où est la différence).

Côté candidat : Un formulaire en ligne vous permet de présenter un CV standard à l'image de l'ambition du site. Ce qui facilite la recherche de candidature. La consultation d'une partie du CV peut être réaliser dans y être membre.

Côté recruteur : des annonces peuvent y être déposées. Il y a bien sûr l'accès complet à la CVthèque.

Côté famille des militaires : rien.

L'idée de l'auteur : En proposant uniquement des profils de militaires, les recruteurs sauront qu'en déposant une annonce sur ce site, ils vont s'adresser à des militaires. Résultats : 694 candidatures en 1 an et 198 annonces pour seulement 2 embauches. Cela fait triste, et on peut donc se demander qu'elle est la réelle efficacité de ce site.

Analyse de "rompez les rangs" :

D'abord le titre. Rompez les rangs est un terme militaire qui invite une troupe au repos et au retour à leurs occupations courantes. Dans le cadre d'une reconversion, un militaire envisage une nouvelle carrière et se mettre au service d'une autre entreprise, comme tout salarié qui décide de changer de métier. Il n'y a là aucune différence. En donnant ce titre, il fait des militaires un groupe à part et donc encore plus offert à la discrimination. Poser une annonce ne sera pas un problème, çà fait même bien dirons-nous. Recruter sera différent, vous êtes surs qu'il y aura des motifs qui feront que le militaire ne collera pas au profil (son expérience n'est pas reconnue dans les entreprises, parce que non rentable).

L'auteur du blog a eu une excellente idée, mais ce qui me choque c'est qu'il parle au nom des militaires sans avoir lui même fait ce métier. Il ne connait rien au processus de reconversion des militaires (les aides, les formations payées, les salaires offerts aux entreprises qui recrutent les militaires, etc.). Il ne connait pas non plus les méthodes de recrutement, ni les techniques utilisées dans le tri des CV. Comment peut-il dans ce cas combler le fossé qui nous sépare des attentes des recruteurs ?

Les titres des CVs : L'absence de conseil en création de CV entraine des CVs qui sont significatif pour des personnes ayant travaillé en milieu militaire, mais qui, selon moi, ne veut rien dire pour un recruteur. De plus, le titre du CV a pour objectif de cibler un poste de travail dans une entreprise. Ainsi, une secrétaire CIRAT ne veut rien dire, surtout placée dans le domaine des ressources humaines. On pourrait l'associer à "assistante de recrutement".

Tous les jours j'apprends qu'un de mes camarades après avoir bénéficié des aides à la reconversion et en particulier le plan d'aide à l'emploi qui consiste au maintien de la solde du militaire (salaire) durant 2 à 6 mois pour que l'entreprise qui recrute puisse se faire une opinion sur la qualité du militaire et ensuite l'engager en CDI. Seulement, les entreprises n'engagent que rarement les militaires à l'issue de cette aide, sous différents prétextes vous vous en doutez, et elles retournent récupérer de la main d'œuvre à bon marché. Le militaire lui est de bonne foi, et son objectif est de s'insérer dans une entreprise et de la servir comme il a servi son pays en le protégeant.

Conclusion :

Créer un tel site est une excellente idée, mais il faut qu'elle soit plus appropriée au public concerné. Pour l'instant, les défauts majeurs du site sont : le manque de conseils au candidat dans la rédaction de leur CV en ligne, manque d'information sur les métiers exercés dans les armées et le manque d'information sur les aides. Il faut aussi que les méthodes de recrutement changent, car cela est très préjudiciable pour les CV atypiques, et cela ne concerne pas uniquement les militaires. Tant que le tri des CVs s'effectuera sur des critères aussi réductionnistes et qu'il sera réalisé par des jeunes diplômés sortie d'école, alors nous aurons toujours du mal à trouver les candidats. Où sont donc ces recruteurs capables de voir les talents et qui sont réellement intéressés par des profils riches et loin d'être décalé de ce qui est attendu par les entreprises. Les principales caractéristiques de tous ces profils atypiques : c'est la prise de risque et la détermination à atteindre leur objectif. Ce sont des qualités qui sont rares et qui sont porteuses d'évolution dans les entreprises. Les entreprises soumises à des plans sociaux actuellement sont toutes dirigées par des conservateurs qui n'ont pas su réagir à temps parce qu'on est mieux dans ce que l'on sait que d'aller de l'avant. Conséquence, dans une société qui évolue très vite, on coule une entreprise, même les plus grandes.

wallpaper-1019588
Le Luxembourg est-il le nouveau paradis des jeunes ?
wallpaper-1019588
S'adapter ou disparaître ?
wallpaper-1019588
5 mauvaises raisons de démissionner
wallpaper-1019588
Is Luxembourg the new paradise for young people?