Bienvenue chez l'Homme du 3eme millénaire

 

Suite à la publication du billet Vos équipes sont-elles autonomes et indépendantes ?  par 7H99 dont la promotion a été faite par la permanence du Dimanche où elle  vous invitait à consulter la vidéo instructive sur les neurosciences au service de l'éducation où Catherine Schwennicke développe les apports entre la connaissance du cerveau et le métier d'enseignant.

Il est de tradition de nommer par pédagogie tout ce qui concerne l'éducation des enfants et  par andragogie le champ de la formation pour les adultes.

L'objectif de ce billet n'est pas un débat sur les différences entre pédagogie et andragogie mais de vous restituer en première partie les travaux de la faculté de pédagogie de l’université de Namur (Belgique) complété par l'agent M, consultant en management et, dans la seconde partie, d'en faire un lien avec un ouvrage publié en 1895 par Gustave le Bon : Psychologie des foules comme nous vous l'avions promis dans un précédent billet.

Voyage au cœur du cerveau pour les débutants

Cerveau-scan-copie-1.jpgCerveau-scan.jpg

En formation management quand nous abordons la question du management relationnel ou de la prise de parole en public à l'aide d'outils comme le MBTI ou le HDBI, nous commençons souvent par amener les participants à identifier s'ils sont plutôt cerveau droit ou gauche.

hemisphereDG

Les personnes ayant pour dominante un fonctionnement "Cerveau droit" sont nommés les créatifs, intuitifs ou émotionnels. L'hémisphère droit : une vision globale, relaxée, artistique, imaginative, intuitive ou encore associative ou comment s'adapter à l'environnement.

Les personnes ayant pour dominante un fonctionnement "Cerveau gauche" sont nos amis les rationnels, les fameux analytiques. L'hémisphère gauche : plongé dans la logique, le rationnel, la mathématique, le détail, le conceptuel ou comment maîtriser l'environnement avec l'évaluation et le contrôle.

Même si nous avons une dominante dans l'utilisation de l'un ou de l'autre, nous utilisons à tour de rôle nos 2 hémisphères, ce qui nous met dans des zones de confort ou d'effort.

Ensuite pour aller plus loin dans la compréhension du fonctionnement du cerveau, nous abordions la question des 3 cerveaux avant que les progrès en neurosciences nous amènent à la découverte d'un quatrième cerveau.

(Avant)

3 Cerveaux

(Maintenant)

cerveau-by-Fradin.jpg

Ce quatrième cerveau permet une meilleure compréhension de nos mécanismes décisionnels indispensable à l'autonomie.

Le cas des traumas crâniens où le préfrontal étant touché lors d'accident ne permet plus à ces individus dans certains cas d'être apte à décider d'où, en fonction de la gravité, leur mise en tutelle ou en curatelle.

Pour en revenir au cours de Catherine Schwennicke, les précisions qu'elle formule permettent de mieux comprendre nos interactions avec l'autre.

Avec 4 cerveaux, nous avons donc 4 manières de vivre les choses.

Le cerveau reptilien s'occupe des fonctions vitales (se nourrir, se défendre, se reproduire, ...), c'est également cette partie là de notre cerveau qui va gérer les réactions de survie : le stress.

Quand nous sommes calmes, en possession de tous nos moyens, c'est ce que l'on nomme l'activation de l'action mais quand nous sommes stressés, nous avons 3 types de réaction par ordre chronologique :

  1. La fuite
  2. La Lutte
  3. L'inhibition

Ces réactions ont été mises en évidence par Henri Laborit, considéré comme le maître à penser du stress.

Exemple managérial : Vous êtes dans une société où le stress est un mode managérial de performance. D'abord, vous démissionnez (1). Si le montant de vos crédits vous en empêche, vous cherchez par différents moyens à lutter comme porter plainte pour harcèlement moral ( 2). Et si cela ne fonctionne pas, vous faites le mort avec l'arrêt maladie (3).

Exemple d'une prise de parole en public : Avec le tract, vous ne savez plus ce que vous devez dire (1), vous n'avez qu'une envie, c'est celle de partir (2), vous commencez à perdre vos mots (3).

Ces réactions sont instinctives, nous sommes biologiquement programmés pour agir en suivant chronologiquement ces étapes.

Le cerveau paléo-limbique ou le cerveau grégaire (se rassembler)

Comme l'explique avec talent Catherine Schwennicke, dans le monde grégaire, les gros protègent les petits et les petits sont au service des gros mais c'est aussi le monde du rapport de force.

Notre positionnement grégaire individuel se fait sur 2 axes :

  • La confiance intrinsèque en soi (déconnecté de la réussite sociale)
  • La confiance intrinsèque en l'autre (Des paranoïaques aux bisounours)
 

cerveau-gregaire.jpg

Une société non éduquée est une société d'extrémistes. Dans un groupe (10 personnes), nous retrouverons toujours 1 leader qui a un excès de confiance en soi, 1 bisounours, 1 parano et 7 suiveurs qui seront plus royalistes que le Roi.

Toutefois, il n'y a rien d'immuable, si nous prenons 10 groupes où nous identifions 10 leaders. En plaçant les 10 leaders dans un groupe, nous retrouverons le séquençage naturel : 1 leader, 1 bisounours, 1 parano et 7 suiveurs.

Le dominant est dominé par sa dominance et les soumis sont soumis par leur soumission.

L'homme est donc autant potentiellement bon qu'un animal sans culpabilité.

Le cerveau néo-limbique : Du tempérament indélébile au caractère évolutif, bienvenue dans le monde de vos croyances, de vos valeurs avec les joies de toutes vos émotions.

Une personnalité où il existe 4 préférences d'après l'outil MBTI :

niveau2-MBTI.png

Notre tempérament est imprimé entre 0 et 3 mois, c'est ce que l'on nomme également l'empreinte (Darwinisme neuronal ou épigénétique). Nous sommes ce que nous sommes et nous ne serons pas ce que nous ne sommes pas.

L-empreinte-du-cerveau.jpg

Les 8 personnalités primaires : Activation réussie (le philosophe) ou empêchée (le novateur), Fuite réussie (l'animateur) ou empêchée (le gestionnaire), Lutte réussie (le stratége) ou empêchée (le compétiteur), Inhibition réussie(l'équipier) ou empêchée(l'altruiste).

Ces 8 personnalités primaires peuvent se décomposer en 2 groupes :

  • Les personnalités individualisées (autonome) : le philosophe (AR), le novateur (AE), l'animateur (FR) et le gestionnaire FE),
  • Les personnalités sociales (l'autre est vital) : le stratège (LR), le compétiteur (LE), l'équipier (IR), l'altruiste (IE).

Ce cerveau fonctionne en fonction de différents conditionnements qui vont donner notre manière d'être au monde :

  • Skinnérien (punition - récompense)
  • Pavlovien (Une Rolex et on salive)
  • Vicariant (j'apprends par l'observation de l'autre)

Exemple du compétiteur ou les joies de la lutte empêchée est le seul qui a naturellement du plaisir dans l'effort. Pour les manipuler, il suffit de leur dire que c'est difficile à faire pour qu'ils se proposent.

Avec 2 à 4 tempéraments par individu, la question à retenir est : qu'est-ce qui vous fait plaisir ?

Si vous êtes démotivé, fatigué, si vous vous levez en soufflant et allant au travail en vous demandant pourquoi faire ? Pourquoi, je le fais ? Le soir, vous êtes déjà fatigué en pensant à vous relever demain pour encore aller bosser, demandez-vous s'il s'agit d'une crise motivation ou si vous êtes bien dans vos tempéraments. Qu'est-ce qui vous procure du plaisir ?

Et au delà de 3 mois, votre caractère évolutif se forme avec l'émergence des personnalités secondaires :

 

bio-types.jpg

Qu'est-ce qui distingue le tempérament du caractère ?

  • Le tempérament se définit aussi par le plaisir de faire
  • Le caractère se définit par le plaisir du résultat

A partir de là, la déduction qui s'impose est que nous avons tous un bon tempérament mais un sale caractère.

personnalite-et-motivation.jpg

Trop souvent, nous relions les comportements au caractère au lieu de laisser s'exprimer les tempéraments : Le principe du chat parti, les souris dansent. En amenant les gens à faire quelque chose pour les solutions (punitions-récompenses), elles ne sont jamais pérennes.

Le cerveau préfrontal ou les joies de l'intelligence adaptative, de la sérénité, ...bref de la sagesse. Bienvenue chez l'Homme du 3eme millénaire.

Comme vous avez pu le lire dans nos derniers commentaires, nous avons invité certains internautes à passer d'un mode mental automatique à un mode mental préfrontal. A quoi faisions-nous référence ? La réponse grâce à Catherine Schwennicke :

prefontal.jpg

Le MM Automatique correspond au mode de fonctionnement du cerveau neo-limbique qui est le siège de la conscience.

Parce que nous aimons naturellement la routine et vivre dans une bulle, certains vont dans les arts divinatoires au lieu d'être activement curieux du monde.

Etes-vous MMA ou MMP ou savez-vous faire appel à votre intelligence humaine ?

Jeu gratuit proposé depuis Quizz.biz


Quand il s'agit de ne pas déconner, nous faisons naturellement appels au MMP puis nous rebasculons en MMA

MMP-vs-MMA.jpg

Face à un accident grave, vous gérez la situation d'une main de maître puis ce qu'on appelle le contrecoup arrive et vos émotions reprennent le dessus, nous redevenons con - scient.

Sauf qu'en être humain du 3e millénaire, nous savons que le monde n'est pas toujours binaire :

Situation-faussement-simple.jpg

Exemple Réunion d'équipe  : Manager, vous remarquez que 2 nouveaux commerciaux discutent alors que vous abordez la question du prévisionnel des ventes du mois prochain. Vous pensez que vous allez gérer cette situation faussement simple, votre mode mental automatique se met en place.

  1. Il n'est pas prévu que les commerciaux parlent entre eux quand vous vous exprimez (routine)
  2. Vous refusez qu'on parle en réunion d'équipe quand vous vous exprimez (rigidité)
  3. Les commerciaux sont polis ou impolis (simplification)
  4. Il n'est pas admissible de parler quand quelqu'un 'exprime (certitude)
  5. Les commerciaux précédents ne parlaient pas quand vous vous exprimiez (empirisme)
  6. Si le directeur entre à ce moment-là de quoi aurez-vous l'air (image sociale)

Votre mode mental préfrontal vous regarde faire, lui adore gérer les commerciaux qui discutent quand vous vous exprimez, vous ne l'entendez pas car vous ne voulez pas vous fier à votre intuition. Résultat, il vous envoie un signal de stress pour que vous lui passiez la main.

stress-MMA-MMP.jpg

Evidemment, si vous aviez été en formation conduite de réunion, vous auriez pu faire appel à différentes techniques de communication qui permettent de gérer les bavards tout en conservant leur adhésion mais le DIF n'est pas d'actualité dans votre société et vous allez perdre vos 120 heures de formation autorisées par la loi.

De plus, vous êtes confronté aux conséquences des raisonnements par analogie qu'affectionnent les experts et dont les résultats sont souvent plus médiocres que des juniors comme nous vous l'avions expliqué dans le billet Comment prenons-nous nos décisions ?  et vous avez décidé de demander aux commerciaux de se taire maintenant ils font les morts et ne vous écoutent plus du tout.

Le stress vous prévient que vous n'êtes pas dans le bon mode mental pour gérer la situation comme la douleur vous informe qu'il faut aller voir un médecin ou pour les possesseurs d'une voiture : Quand un voyant rouge du cadran de votre voiture s'allume est-il courageux de continuer à rouler ?

Le temps que vous allez perdre à agir sous stress est plus grand que la pause nécessaire à faire pour passer au mode mental préfrontal. Il est conseillé de mobiliser votre intelligence.

situation-x-de-stress.jpg

Prendre conscience que vous pouvez stimuler votre cerveau préfrontal dès l'école permet d'apprendre mieux et plus vite, de faire des liens, de donner des résultats supérieurs à un mode mental automatique. L'avenir de l'humanité réside dans un meilleur recrutement du mode mental préfrontal.

Les retours d'expériences de l'université de pédagogie de Namur sont des plus étonnants. Il suffit simplement de prendre conscience de ce cerveau, il travaillera tout seul.

L'armée de l'air française a fait une expérience auprès de 3 groupes tests :

  • Un groupe qui comme vous chaque lecteur a eut une information simple
  • Un groupe qui a eut de nombreuses heures de formation avec plein d'exercice pour basculer en préfrontal
  • Un groupe sans information sur le mode mental préfrontal

Il y a eut de grandes différences dans la gestion des situations de stress ou délicates entre le 3e groupe et les deux premiers et très peu de différences entre ceux qui ont été une heure en formation ou 20 heures.

Merci à Catherine Schwennicke

Dans la seconde partie que nous aborderons demain, nous traiterons de la psychologie de la foule.


wallpaper-1019588
Ce que Google sait de vous …
wallpaper-1019588
Augmenter votre trafic web avec le référencement vidéo (VSEO)
wallpaper-1019588
7 conseils SEO pour une refonte d’une boutique en ligne
wallpaper-1019588
Un nouveau format de campagne pour Google Shopping
wallpaper-1019588
Rendez-vous avec mon patron...
wallpaper-1019588
NSI Luxembourg : « L’humain au cœur des priorités, alors que justement notre métier c’est l’IT »
wallpaper-1019588
Les garde-corps en verre et en alu, un choix lumineux
wallpaper-1019588
7 avantages des tests maison - pour mieux recruter