La reconversion après 50 ans - Il abandonne l'informatique pour la médecine japonaise

20 Février 2012Auteur: Marc Gesbert

Article Ouest-France paru le vendredi 17 février 2012

En matière de reconversion professionnelle, celle de Philippe Bonneau est pour le moins originale. À 50 ans passés, cet habitant de Saint-Didier, originaire de la banlieue parisienne et dépanneur en informatique, a créé une micro-entreprise pour pouvoir pratiquer le shiatsu. Depuis quelques années, le public commence à connaître cette médecine japonaise dont le nom signifie « pression des doigts ». Cousin de l'acupuncture, elle libère le stress et agit à titre préventif.

Cette reconversion à 180 ° demande quelques explications. « Je suis un autodidacte. J'ai obtenu un CAP de tourneur mais je n'ai jamais exercé ce métier, explique Philippe Bonneau. Je suis passé de la bureautique à l'informatique à la suite de plusieurs stages, pour finir ingénieur. »

Pris en exemple

Ce sont des problèmes de dos répétés qui l'ont conduit à chercher des solutions alternatives aux opérations et autres prises de médicaments. « J'ai découvert sur internet qu'il existait un atelier de shiatsu à Rennes. J'ai suivi des cours pendant une année puis j'ai décidé d'approfondir mes connaissances. »

Et Philippe Bonneau de poursuivre : « Je me suis alors inscrit à une formation auprès de la Fédération française de shiatsu. Au bout de quatre ans, j'ai passé un examen et soutenu un mémoire. Cela s'est passé le 18 juin dernier, à Paris. Mon mémoire, qui portait sur l'impact du shiatsu sur les maladies dégénératives, a même été sélectionné pour être diffusé sur internet. »La reconversion après 50 ans - Il abandonne l'informatique pour la médecine japonaise

Aujourd'hui, Philippe Bonneau a installé un cabinet à son domicile. Et songe à s'orienter vers le wattsu, qui n'est rien d'autre que du shiatsu pratiqué dans l'eau. « Le shiatsu n'est ni une forme de massage, ni une idéologie, ni une médecine au sens occidental, assure-t-il. Il permet de traiter différents troubles fonctionnels spécifiques pour acquérir un niveau de bien-être à la fois physique, psychique et émotionnel. »

Pour compléter son image pour le moins atypique, Philippe Bonneau avoue qu'il aurait bien voulu être chanteur. La fibre artistique ne l'a apparemment pas quitté, puisqu'il a créé il y a quatorze ans une troupe de théâtre : la compagnie d'Art'Scène. Dernier détail, Philippe est également radioamateur.

Contact : 06 30 62 19 00, www.infinimentzen.fr

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Il-abandonne-l-informatique-...


wallpaper-1019588
Changements temporaires pour le blogue
wallpaper-1019588
Les lois québécoises révisées pour tenir compte du télétravail
wallpaper-1019588
BRIDGE: Grenzüberschreitend und kooperativ studieren in der Großregion
wallpaper-1019588
Découvrir le référencement web en quelques mots