Quand l'acheteur se spécialise dans les ressources humaines ! Vendre vos belles carrières, par AMVi

Savez-vous vendre une meilleure carrière à toute personne motivée, pour lui apprendre à se vendre au mieux ? La vente tout comme les achats peuvent s'apprendre sur le terrain, mais il sera toujours plus simple (en France du moins) de se former par le CDAF pour devenir spécialiste des achats.   MB est une personne très motivée qui a souhaité se reconvertir grâce à Sciences Po... mais dans la vie et surtout quand on a envie de se reconvertir, il est préférable de bien se renseigner : ainsi, nos chemins se sont croisés avec celui d'un autre organisme renommé de formation.   Aujourd'hui en 2015, MB reprend ses études : c'est courageux quand on sait qu'une "senior" connaîtra naturellement plus de difficultés à sécuriser ce type de parcours. C'est volontaire, quand on sait que le principal financier donateur (le Fongecif pour cette personne) n'a pas toujours un budget au beau fixe. C'est si enviable quand on sait que passé un certain âge, il n'est pas toujours garanti de trouver le bon emploi : celui qui vous propulsera vers une fin de carrière en or.   Pourtant, le futur ancien travail de MB aurait pu être acheteur d'or (travaillant pour un des plus importants fabriquant d'ordinateurs au monde) mais MB acheta, en fait, beaucoup de services RH... dont le notre ! à titre personnel bien entendu... sourcer un vendeur de belles carrières est à la portée de toutes et de tous.   Depuis plus de 3 ans, comme spécialiste des carrières et depuis bientôt 15 dans les ressources humaines, nous avons favorisé une règle déterminante : plus l'individu investit de "vrais euros" (ceux de sa poche) et plus il sera motivé pour aboutir dans sa reconversion. De plus, une experte en "cost killing" est à même de réaliser des merveilles dans ce joli monde de ressources, humaines en reconversion.   Et face au plus professionnel des Fongecif (fond de gestion du congé individuel de formation) partageant avec son cher FPSPP des priorités de financement : MB est cadre, pré-senior issue d'une ETI (très grande entreprise) ayant trop de bonnes idées pour réaliser sa lettre de motivation (visant à présenter le bon projet); elle fut intéressée par un diplôme de haute qualité, bien qu'il puisse paraître jeune.   Beaucoup de spécialistes reconnus vous diraient qu'elle n'aurait que très peu de chances d'aboutir, question de priorité oblige : et ils ont parfaitement raison ! Néanmoins, recevoir l'accompagnement adéquat est déterminant pour la grande majorité des bénéficiaires acceptant une aide... même si parfois, je serai content de disposer d'un peu plus de temps.   Notre chère MB a-t-elle bien fait de rejoindre ce programme "formation financée ou prestation remboursée" ? Elle a obtenu la prise en charge nécessaire à la finalisation de sa carrière d'exception.   Alors... vendre du rêve est bien une réalité vérifiable ! Fin de l'épisode N°1  

Bonne carrière à toutes et à tous,

Mathieu pour AMVi, 0627884633

www.la-formation-continue.fr/cif-fhtt

Quand l'acheteur se spécialise dans les ressources humaines ! Vendre vos belles carrières, par AMVi

wallpaper-1019588
De l’aide pour vos publicités Google Ads
wallpaper-1019588
Comment faire son audit en référencement web (SEO) et référencement payant (SEA)
wallpaper-1019588
Industrie optique : ce qu’il faut savoir sur le salon Silmo de Paris
wallpaper-1019588
Pourquoi suivre des cours de programmation quand on travaille dans le marketing ?