Panorama hexagonal des créations et destructions d’emplois

La France détruit davantage d'emplois qu'elle n'en crée.

L'étude " Les créations et destructions d'emplois en France en 2013" du cabinet conseil France Industrie et Emploi réalisée avec le spécialiste en transformation des entreprises Kurt Salmon, est formelle : la France s'installe dans la crise. Entre 2009 et 2013, on n'a jamais cessé de détruire des emplois, souligne Michel Ghetti qui a copiloté la 5e édition de ce panorama hexagonal des créations et destructions d'emplois. L'an passé les créations n'ont pas compensé les destructions. On se retrouve avec un solde négatif de 100 000 emplois ".

L'industrie souffre, le BTP s'effondre, les services commencent à être atteints et " même la R&D semble touchée ". Malgré tout, l'étude livre également quelques raisons de garder son sang-froid. D'abord, les destructions d'emploi ont malgré tout diminué l'an passé (-31%). Il faut notamment se méfier des faillites très médiatisées. Ces grands plans sociaux ne concernent que 7 % des emplois détruits. " Et dans ces entreprises, les salariés sont mieux protégés que dans les PME et les TPE. " Des entreprises liquidées loin des caméras.

La sinistrose est également une question géographique.

Si certaines régions, comme la Champagne-Ardenne, la Haute-Normandie ou la Picardie détruisent beaucoup d'emplois, d'autres témoignent d'une vraie vitalité. C'est le cas de l'Île-de-France, " centralisme oblige ", où se crée près de la moitié des emplois français. Mais, dans une moindre mesure, Midi-Pyrénées ou les Pays-de-la-Loire affichent eux aussi un certain dynamisme. Contre toute attente, le secteur agro-alimentaire crée encore des emplois dans cette dernière région. " Mais c'est surtout l'aéronautique qui recrute. " Une branche implanté à la fois à Nantes et à Toulouse et qui possède une autre qualité, de plus en plus rare : des cycles longs. Les variations saisonnières ne la touchent pas. " Malgré tout, il n'y a plus d'emplois pérennes aujourd'hui, dans ce domaine comme dans d'autres. " La fin de l'emploi à vie a peut-être sonné, pas celles des opportunités d'emploi. A condition de choisir les secteurs d'activité et les territoires qui tirent toujours leur épingle de ce jeu délicat.

Source : Cadremploi, Cabinet Conseil France Industrie et Emploi & Kurt Salmon RH


wallpaper-1019588
Un nouveau format de campagne pour Google Shopping
wallpaper-1019588
SEO : les meilleures techniques pour trouver vos mots clés
wallpaper-1019588
Ce que Google sait de vous …
wallpaper-1019588
4 tactiques SEO prises en charge de manière non officielle par Google
wallpaper-1019588
Rendez-vous avec mon patron...
wallpaper-1019588
NSI Luxembourg : « L’humain au cœur des priorités, alors que justement notre métier c’est l’IT »
wallpaper-1019588
Les garde-corps en verre et en alu, un choix lumineux
wallpaper-1019588
7 avantages des tests maison - pour mieux recruter