Que ne faut-il pas faire pendant un entretien d’embauche ?

On le sait, les entretiens d’embauche sont toujours des moments qui sont sources d’angoisse, de stress, d’appréhension.

On hésite, on ne sait plus ce qu’il faut dire, comment s’asseoir, bref, tout se bouscule.

Vous pouvez avoir le meilleur CV de la planète, le plus décalé, vous pouvez avoir toute la motivation nécessaire, tout peut s’écrouler lors de votre entretien si vous ne faites pas attention aux faux-pas. Mais quels sont-ils ? Qu’est-ce qu’il ne faut pas faire devant un recruteur ?

Une première sélection

  • Manquer de politesse: arriver en retard, ne pas saluer sont de suite rédhibitoires pour un recruteur.

N’oubliez pas que la première impression est très importante et qu’un candidat qui est impoli, qui manque de savoir-vivre ou qui est en retard sera rapidement catalogué. Des excuses peuvent peut-être vous sauver la mise mais le doute est installé.

  • Faites attention à votre style vestimentaire: tandis que certains ne font pas trop d’efforts pour se présenter devant un recruteur, d’autres au contraire jouent le « too much ».

Si vous hésitez à mettre une cravate ou de porter une jupe, sachez que la réponse est toujours oui. Même si l’entreprise est jeune, même le « dress code » ne semble pas la priorité apparente des employés, vous devez montrer votre sérieux et que vous êtes concerné par votre avenir professionnel. De plus, vous montrez du respect à la personne qui vous reçoit tout en vous respectant.

  • Etre trop arrogant: la limite entre le candidat qui maitrise ses compétences, qui sait gérer ses émotions et le candidat qui se montre trop sûr de lui est parfois ténue.

Si vous êtes toujours l’affirmative, si vous n’illustrez pas vos propos par des exemples, par votre expérience, par des anecdotes, vous risquez de passer à côté de votre entretien.

Demeurez modeste sans pour autant vous rabaisser !

  • Montrer son stress: même si le stress est normal lors d’un entretien, il ne faut surtout pas le montrer. En effet, vous allez développer des tics, des gestes, des réflexes qui vont venir perturber votre entretien.

De son côté, le recruteur va rapidement remarquer votre agitation intérieure et il saura que vous n’êtes pas à l’aise, sans compter qu’il se concentrera sur vos gestes et non plus sur votre discours. Surtout, essayez de regarder le recruteur dans les yeux sans le défier mais en montrant que vous êtes présent et que vous êtes concentré et motivé.

Eviter tous ses écueils, c’est mettre toutes les chances de son côté pour décrocher le job de ses rêves !

Cet article a été rédigé par notre partenaire exclusif MySuccess.

Au service du particulier comme de l’entreprise, MySuccess se différencie des sociétés de coaching traditionnelles par une utilisation strictement en ligne, en visio-conférence. Oubliées les contraintes de proximité géographique, en un clic, l’utilisateur peut obtenir les informations sur nos coachs référencés et trouver l’offre la plus adaptée à ses besoins.

FacebookTwitterGoogle+Partager

wallpaper-1019588
Les meilleures pratiques pour la création de liens backlink
wallpaper-1019588
4 tactiques SEO prises en charge de manière non officielle par Google
wallpaper-1019588
Ce que Google sait de vous …
wallpaper-1019588
Un nouveau format de campagne pour Google Shopping
wallpaper-1019588
Encore des CV comiques - humour RH
wallpaper-1019588
Carole El Zein Corbanese
wallpaper-1019588
Domicilier son entreprise : une démarche incontournable
wallpaper-1019588
Facilitez le recrutement par la diversité - formation subventionnée à Montréal