5 mauvaises raisons de démissionner

Que votre emploi ne vous intéresse plus, que votre équipe ne vous motive plus ou tout simplement que vos projets aient changé et évolué au fil du temps, vous vous êtes déjà interrogé sur une possible démission. Mais cette interrogation est-elle vraiment réfléchie ? Voici quelques mauvaises raisons de démissionner qui vous feront réfléchir deux fois avant de faire votre choix.

    Vous n'êtes pas heureux avec vos tâches à court terme

Dans une entreprise, il est courant de ne pas être motivé par toutes ses missions sans exception. Accepter un job, c'est comme accepter une personne, il faut l'aimer avec ses bons et ses mauvais côtés. 😊 Mais que faire lorsque vous avez l'impression que les mauvais côtés dépassent les bons ? Quand vous traitez depuis des mois les mêmes dossiers peu importants et que vous commencez à envier tous vos collègues ?

Nos conseils : Les tâches à court terme dépendent souvent de l'activité de l'entreprise. Il est possible que lors d'une année, de gros projets surviennent et il est donc nécessaire que certaines missions évoluent pour répondre à cette hausse d'activité. Pour vous rassurer, la première chose à faire sera d'aller voir votre manager/directeur. Il est généralement le seul capable de vous répondre sur vos attentes à court, moyen et long terme. Après cette discussion, vous serez normalement en mesure de savoir si vos tâches sont susceptibles d'évoluer ou si cela n'est pas prévu pour le moment. Vous pourrez alors faire le choix de démissionner ou non, en toute connaissance de cause.

    Vous voulez des horaires plus flexibles/un meilleur salaire (mais vous n'en n'avez pas encore discuter avec votre manager)

Bien que votre patron se soucie généralement de votre bien-être, il ne sera généralement pas le premier à vous donner une augmentation ou à vous accorder des horaires plus flexibles si vous ne le demandez pas. Le plus important sera de ne pas être passif et de montrer ce que vous valez en vous mettant en valeur et en affirmant vos demandes.

Nos conseils : Vous devez avant tout savoir ce que vous valez sur le marché du travail. Pour le savoir, n'hésitez pas à vous renseigner sur les différentes études sur les salaires qui sont réalisées chaque année telles que Hays, Robert Half, Salairoscope... Vous aurez alors un aperçu de ce qu'on gagne dans d'autres sociétés ainsi que les avantages proposés tels que le télétravail, la voiture, le GSM... Avant de négocier, montrez ce que vous valez ! Si vous donnez l'impression de ne pas être motivé, et de ne pas prendre les choses au sérieux, votre manager ne vous prendra pas au sérieux non plus !

5 mauvaises raisons de démissionner

    Vous n'aimez pas recevoir de critiques de votre boss

Il n'y a pas que les artistes qui n'aiment pas recevoir la critique ! Parfois, accepter une critique peut être compliqué, surtout si elle n'est pas constructive ou bien mal formulée. Si votre boss manque de tact et qu'il a la critique facile, cela n'est pas une fatalité.

Nos conseils : Apprenez à gérer ! L'agressivité et la contre-attaque ne sont pas une solution adéquate. Accuser ou se braquer après une remarque négative ne fera qu'empirer la situation et ne reflétera pas votre professionnalisme. Nous vous conseillons tout d'abord de répondre par une question pour être sûr d'avoir bien compris. Cette question pourrait être sous la forme : " Qu'est-ce que je fais qui te donne l'impression que... ". Si vous sentez un fond de vérité dans la remarque et que vous ne souhaitez pas envenimer la chose, vous pouvez aussi accepter (sans vous excuser pour autant). Voici un exemple de phrase " C'est vrai, je suis souvent distrait/préoccupé par mes propres problèmes "

    Vous voulez être votre propre patron (mais vous n'avez pas encore formulé de plan pour réaliser votre rêve)

Si toutes nos astuces pour gérer les critiques de vos supérieurs n'ont pas fonctionné, vous avez peut-être envisagé d'être votre propre patron. Si créer son propre business est un projet captivant qui peut amener à de beaucoup de succès, ce n'en n'est pas moins un parcours semé d'embûches.

Nos conseils : Avant de monter sa boîte, il est indispensable de se poser les bonnes questions pour réussir. La première question essentielle est " pourquoi ? " afin d'être sûr de vos motivations. Si vous chercher à créer une boîte simplement pour être indépendant, ce n'est peut-être pas suffisant. Assurez-vous ensuite d'avoir une bonne idée et de l'étudier sous toutes les formes, de formuler un plan clair et précis de votre futur business et de vos objectifs, ainsi que des moyens que vous pouvez mettre en place pour y arriver. N'hésitez pas à demander l'avis de vos proches et à chercher des témoignages sur internet. Après avoir fait toutes ses étapes, vous serez prêt à prendre votre décision !

La première chose à savoir est qu'il y a plusieurs sortes d'ennui : vous devez pouvoir faire la différence entre l'ennui parce que vous n'avez rien à faire et qu'on ne vous confie pas assez de tâches et l'ennui dû à la répétition ou au manque d'intérêt envers vos missions. Le phénomène du " bore-out " n'est pas à prendre à la légère car il peut entraîner un grave manque de confiance en soi, de motivation et à terme, créer un véritable cercle vicieux.

Nos conseils : Dans le premier cas, soyez créatif ! N'hésitez pas à chercher des missions qui vont au-delà de votre descriptif de poste, discuter avec vos collègues pour savoir s'il n'y a pas de nouveaux projets qui pourraient être intéressants à développer, des processus à créer, des partenariats à mettre en place...

Dans le deuxième cas, interrogez-vous sur votre vie actuelle, professionnellement mais aussi personnellement. Avez-vous fait le tour de votre poste ? Cherchez-vous à évoluer ? A gagner en responsabilités ? Les choix peuvent être multiples avant de démission. Vous pourriez par exemple chercher à obtenir une promotion, à suivre une nouvelle formation ou à être muté vers un autre service, qui sait ?

Selon les types d'entreprises il peut être judicieux de faire le point avec votre manager mais aussi avec les RH si vous sentez que votre situation n'est plus supportable. N'hésitez pas à consulter nos offres d'emploi sur moovijob.com si vous ressentez le besoin d'aller voir vers d'autres horizons !


wallpaper-1019588
Des solutions à la pénurie no 1 - lectures
wallpaper-1019588
Élections fédérales : 3 heures pour voter
wallpaper-1019588
COMetz recherche ses futurs talents : « Rejoignez-nous pour vivre une nouvelle aventure ! »
wallpaper-1019588
Le salon Unicareers.lu marque les esprits