Fautes d’orthographe : votre CV a 1 chance sur 2 de finir à la poubelle !

Ah, les fautes... Toute une histoire ! Qu'elles soient d'orthographe, de grammaire, de conjugaison ou tout simplement de frappe, elles ont le pouvoir de décrédibiliser tout contenu en une fraction de seconde seulement, un record. Bien sûr, (et nous sommes bien placés pour le savoir), l'erreur est humaine. Mais dans le monde parfois sévère du recrutement, on ne déroge pas à la règle : les fautes sur ton CV tu éviteras, sous peine de mise à mort sur la place publique. Non, on ne rigole pas.

Les fautes d'orthographe : No Go pour les recruteurs

Selon un sondage Opinion Way pour " Mon coach Bescherelle " paru en 2019, 78% des actifs dans le secteur tertiaire admettent faire régulièrement des fautes d'orthographe, conjugaison, grammaire ou syntaxe. Cela entraine forcément des conséquences défavorables du point de vue des recruteurs, voire même conduire à un refus d'embauche ou à un blocage dans l'évolution de la carrière du salarié. En effet, l'expression irréprochable est un enjeu majeur pour 76% des DRH (Directeurs des Ressources Humaines). Pire encore, 92% des DRH estiment qu'une mauvaise expression écrite des salariés peut conduire à un impact négatif sur l'image de la société. Cerise sur le gâteau : plus d'un recruteur sur deux (52%) a déjà admis avoir écarté une candidature à cause d'une faute d'orthographe. Pour Christelle Martin Lacroux, Enseignante et Chercheuse à l'Université de Grenoble, cela va encore plus loin : un CV qui contient plus de 5 fautes a trois fois plus de risques d'être écarté.

" Cela dépasse la simple compétence orthographique ", a-t-elle expliqué à RTL. " Les recruteurs peuvent y voir un manque de respect, de politesse, une forme de laxisme " .

Vous l'aurez compris, même si vous possédez les qualités et compétences requises pour un poste, une faute d'orthographe a 50% de chance de vous faire louper cette chance.

Mais alors, comment s'améliorer ?

D'une manière générale, pensez à enregistrer ce petit outil bien pratique dans votre barre de favoris : scribens.fr (fonctionne aussi pour les textes en anglais). Mais comme un correcteur n'est jamais fiable à 100%, nous avons d'autres conseils :

Les fautes de frappe :

Pour être honnête, il n'y a pas de secret : une double (voire triple) relecture vous sauvera de toute faute de frappe. Pour être efficace, on vous livre quelques-unes de nos astuces :

  • Faites relire votre texte par une personne extérieure.
  • Après avoir rédigé votre texte, faites une pause de 15min minimum pour penser à autre chose. Après cela, vous pourrez relire votre texte avec un " œil neuf ".
  • Si vous avez rédigé un texte sur ordinateur, imprimez-le pour le relire.
  • Ecrivez votre contenu sur un logiciel disposant d'un outil de correction automatique.
Les fautes de conjugaison :

" J'aimerai vous rencontrer lors d'un entretien " ou bien " j'aimerais " ?
Si vous avez un doute, n'hésitez pas à avoir des sites référents tels que conjugaison.com ou la-conjugaison.nouvelobs sous la main. Autre astuce, écrivez simplement la phrase en incluant le verbe qui vous fait hésiter sur un moteur de recherche, la phrase correctement écrite apparaît généralement dans les premiers résultats.

Les accords :

Que ce soient les accords de nom comme " expériences professionnelle " ou encore de participe passé, les fautes sur les accords font partie du top 3 des fautes les plus courantes. Les missions " que j'ai réalisées " et non pas " ... que j'ai réalisé ". En ce qui concerne les profils commerciaux par exemple : pensez bien à ajouter le " s " à " affaire " dans l'expression " chiffre d'affaires ", tout comme pour le mot " appel d'offres ".

Les fautes d'orthographe/vocabulaire :

Lire, lire, et encore lire. Tout simplement. Blog, journal, magazine, roman, ... Tout est bon pour améliorer son vocabulaire. Certains mots peuvent être " piège ", par exemple : en français, on écrira un " magasin " mais, un " magazine " s'écrit avec un " z ". Attention également aux anglicismes : le Français écrira " langage " et non " language " de même que " connexion " plutôt que " connection ".

N'hésitez pas à consulter la liste des 77 fautes d'orthographe les plus courantes dans les CV et les lettres de motivation, l'article n'est pas récent mais les erreurs citées sont malheureusement toujours d'actualité.

Pour résumer, si on devait choisir 3 astuces essentielles à retenir de cet article : lire, relire et faire relire !

Vous avez pris bonne note ? Il est maintenant temps d'appliquer ces conseils en postulant à nos offres sur Moovijob.com

wallpaper-1019588
Qu’est-ce qu’une landing page ?
wallpaper-1019588
Le stage et l’alternance au Luxembourg : les incontournables à ne pas manquer
wallpaper-1019588
Changements temporaires pour le blogue
wallpaper-1019588
Les lois québécoises révisées pour tenir compte du télétravail