Comment rester attractif sur le marché du travail?

Le marché du travail est en constant changement. Alors que des types d’emploi apparaissent et prennent de l’importance, d’autres disparaissent peu à peu. D’où l’importance pour les professionnels d’user de stratégies pour rester à jour à plusieurs niveaux : compétences, connaissances, réseau et outils de recherche d’emploi. Cela vous permettra non seulement de vous adapter rapidement au besoin, mais aussi d’augmenter votre valeur aux yeux de votre employeur et d’employeurs potentiels (et donc de bénéficier d’une meilleure marge de négociation et de belles opportunités). Découvrez les trucs de Sophie Isabelle, conseillère en emploi chez GIT Services-conseils en emploi, pour gérer votre carrière comme s’il s’agissait d’une entreprise!

Gérez votre carrière comme si c’était votre entreprise!

La situation que l’on vit depuis le mois de mars en raison de la pandémie est un excellent exemple pour démontrer la malléabilité du marché du travail. En février 2020, la majorité des salariés travaillaient à leur bureau respectif et un mois plus tard, environ 40 % de ceux qui ont eu la chance de conserver leur emploi, le faisait à distance (Statistique Canada, 2020). La pandémie n’est qu’un exemple parmi tant d’autres événements majeurs qui ont bouleversé l’économie et par le fait même, le marché de l’emploi.

Que ce soit à cause de l’avènement des nouvelles technologies, de la robotisation industrielle ou de l’intelligence artificielle, ces avancées engendrent nécessairement l’apparition de nouveaux types d’emploi au détriment d’autres. Si les entreprises ont dû faire preuve de créativité et s’adapter à ces changements, les travailleurs, eux, ont dû développer de nouvelles compétences pour satisfaire aux exigences du marché du travail. Pour les entrepreneurs ou les gestionnaires d’entreprises, la capacité d’adaptation devient une question de survie dans un monde où la compétition et l’obsolescence les talonnent. Différentes stratégies sont ainsi déployées pour assurer la pérennité de leurs activités.

Veille stratégique, image de marque, clients-ambassadeurs, relations publiques, etc., sont des expressions que l’on associe généralement au marketing. Alors que certains comparent la recherche d’emploi à un contexte de vente, je préfère, en tant que conseillère en emploi, faire référence au monde des affaires au sens plus large. Ainsi, en tant que candidat, pourquoi ne pas user de stratégies similaires aux entreprises pour rester attractif sur le marché du travail? Voici quelques conseils.

Au goût du jour

Les entreprises mettent en place divers moyens pour cibler les besoins de la clientèle afin de mieux y répondre. Il est aussi nécessaire en tant qu’employé de se tenir à jour pour être crédible et comme candidat pour rester attractif. Ainsi, rester à l’affût des tendances et des nouvelles connaissances dans son domaine respectif est une stratégie à ne pas négliger. Que ce soit pour augmenter sa valeur (salaire en échange de son temps de travail) ou pour aspirer à un meilleur emploi, les candidats qui se perfectionnent tout au long de leur carrière sont plus compétitifs. Surtout aux niveaux technologique et informatique, les compétences que vous avez acquises peuvent rapidement devenir obsolètes sur le marché du travail. Profitez de votre statut de salarié pour suivre différentes formations qui seront profitables pour vous, pour votre employeur et pour votre curriculum vitæ.

Informez-vous sur les responsabilités de votre employeur en matière de formation : https://www2.gouv.qc.ca/entreprises/portail/quebec/ressourcesh?lang=fr&g=ressourcesh&sg=personnel&t=o&e=435444407

Si vous êtes sans emploi, il existe plusieurs formations offertes sans frais ou à faibles coûts dans différents établissements scolaires grâce au financement de Services Québec. Vous pourriez y être admissible : https://www.quebec.ca/emploi/formation/

Votre curriculum vitæ

Il ne faut surtout pas attendre d’être sans emploi pour bonifier son offre de service, c’est-à-dire sa candidature. Au contraire, parce que les informations sont fraîches dans votre mémoire, c’est lorsque vous travaillez que vous devriez consigner vos acquis (tâches occupées, réalisations particulières, formations suivies et compétences développées). Numériser et classer ses attestations de formation est un moyen efficace pour ne pas perdre le fil. Avoir le réflexe de mettre à jour ses outils de présentation régulièrement, dont le profil LinkedIn, vous facilitera la vie quand vous serez en recherche d’emploi.

Encore une fois, il est impératif de se tenir au courant des tendances en matière de recherche d’emploi. Tout comme la mode vestimentaire, le curriculum vitæ a évolué au cours des années et diffère selon les cultures. De grâce, évitez les modèles préfabriqués disponibles sur le Web, car ils ne sont pas nécessairement adaptés à votre profil de candidat (qui est unique).

N’hésitez pas à demander conseil à des spécialistes en employabilité (la majorité des services sont gratuits selon certains critères) : https://www.emploiquebec.gouv.qc.ca/citoyens/trouver-un-emploi/repertoire-des-organismes-specialises-en-employabilite/

Votre réseau de contacts

Encore une fois, trop de gens attendent d’être sans emploi pour développer leur réseau de contacts professionnels. Que ce soit sur les réseaux sociaux ou ailleurs, toute relation mérite d’être entretenue. Ainsi, n’hésitez pas à ajouter vos collèges actuels, vos collaborateurs et vos partenaires dans vos relations sur LinkedIn, par exemple. Au moment où vous aurez besoin d’un coup de pouce pour trouver un emploi, ces personnes feront déjà partie de votre bassin d’ambassadeurs potentiels. D’ailleurs, solliciter des recommandations sur LinkedIn se fait plus aisément lorsque nous sommes en emploi que lorsque nous sommes en position de vulnérabilité (sans emploi).

De plus, certains groupes de réseautage professionnels ne sont accessibles que lorsque l’on est lié à un employeur. Profitez-en pour garnir votre carnet de contacts à tout moment. Le jour où vous annoncerez à votre réseau que vous êtes disponible pour un nouveau défi professionnel, les relations que vous avez entretenues vous seront utiles pour diffuser votre offre!

Votre image (virtuelle)

Parce que les écrits restent et que les images circulent, soigner votre image publique vous rend service dans n’importe quelle sphère de vie. Sur le plan professionnel, quel que soit votre domaine, les employeurs et vos (futurs) collègues vont possiblement vous « Googler » pour vérifier votre existence dans le monde virtuel. Ainsi, avant de partager une photo, un article ou une réflexion sur les réseaux sociaux, demandez-vous si cela contribue positivement ou négativement à l’image que vous désirez projeter sur la scène publique.

Que vous soyez entrepreneur, salarié ou chômeur, votre réputation est une toile fragile qui peut se gâcher par un geste maladroit. Certes, soigner son image est aussi une question de constance. Lorsque vous êtes en recherche d’emploi, vos récents comportements, bien qu’irréprochables, n’effacent aucunement la mémoire des réseaux sociaux. 

Voici quelques stratégies pour minimiser votre empreinte virtuelle :

  • Utilisez un pseudonyme au lieu de votre nom complet sur Facebook
  • N’autorisez que vos « amis proches » à accéder aux photos que vous partagez
  • Limitez la possibilité de vous faire identifier dans une publication sans votre consentement
  • Évitez de partager votre position sur des sujets d’ordre politique, religieux ou discriminatoire

En somme, vous devriez penser à votre carrière un peu comme on aborde un plan d’affaires. Tout d’abord, fixez-vous des objectifs à court, moyen et long termes et ciblez des actions concrètes pour les atteindre. Mettez en place des stratégies pour vous démarquer et pour répondre aux besoins du marché du travail.

Entourez-vous des meilleurs dans votre domaine et restez à l’affût des opportunités de développement professionnel. Il est plus confortable de poser des actions régulièrement plutôt que d’être en réaction devant l’imprévu. Le mois de mars 2020 a fait réaliser à certaines personnes (malheureusement) que la permanence de l’emploi est aussi fragile que la glace au printemps. Soyez prêt à affronter les prochaines vagues de changement en gérant votre carrière comme si c’était votre entreprise!

L’article Comment rester attractif sur le marché du travail? est apparu en premier sur Jobillico.com.


wallpaper-1019588
Qu’est ce que la titrisation de créances ?
wallpaper-1019588
Faire appel à une agence de conseil en marketing numérique
wallpaper-1019588
Faire le choix de goodies éco-responsables pour sa communication
wallpaper-1019588
Comment améliorer votre stratégie de contenu ?