J’ai raté mon entretien d’embauche… Comment rattraper le coup?

Vous venez de passer un entretien d’embauche et vous avez le sentiment que vous l’avez raté? Voici quelques signes qui ne trompent pas et nos conseils pour rattraper le coup.

Les signes d’un entretien d’embauche raté

Questions brèves et long monologue

Le recruteur s’en est tenu aux questions de base lors de l’entretien d’embauche? Vous avez eu l’impression qu’il ne s’agissait pas d’un échange, mais plutôt d’un monologue? Cela pourrait être dû au fait que vous n’ayez pas suffisamment démontré votre intérêt. Pour réussir un entretien, il faut, entre autres, poser des questions au recruteur à propos du fonctionnement de l’entreprise, du poste convoité, etc. Si vous ne répondez que brièvement aux questions et que vous n’en posez pas à votre tour, cela pourrait être perçu comme un manque de motivation par le recruteur, dont vous n’attisez pas la curiosité.

Langage corporel fermé

Lors d’un entretien d’embauche, le langage corporel et le contact visuel ont toute leur importance, autant pour le recruteur que pour le candidat. Si vous avez remarqué que le recruteur semblait s’ennuyer, qu’il avait les bras croisés et le regard fuyant ou qu’il arborait un langage corporel complètement fermé, vous ne répondiez peut-être pas aux critères de l’entreprise. Toutefois, ne vous fiez pas exclusivement au langage corporel du recruteur. Parfois, il ne s’agit pas d’un indicateur fiable.

Stress et mauvaise préparation

Pendant l’entretien, vous avez eu l’impression de manquer d’arguments et la discussion était entrecoupée de moments de silence? Vos hésitations ont semblé donner l’impression que vous n’étiez pas assez préparé? Ne pas savoir quoi ou comment répondre aux questions du recruteur peut effectivement vous disqualifier ou vous faire rater l’entretien, même si la plupart des recruteurs tiennent compte du stress des candidats.  

« On vous rappellera »

À la fin de votre entretien d’embauche, les réponses du recruteur à vos questions vous ont semblé très (trop) vagues? Il ne vous a pas été précisé quand ou comment vous serez contacté pour la suite du processus? Ce n’est pas une mauvaise chose en soi. Parfois, les recruteurs préfèrent rencontrer tous les candidats avant de rentrer dans les détails concernant la suite du processus. Par conséquent, le fameux « on vous rappellera » n’est pas toujours un mauvais signe. Par ailleurs, si tout au long de l’entretien le recruteur a adopté une attitude qui vous a laissé croire que votre candidature ne l’intéresse pas, il se peut que cette phrase soit signifiante. Bien que les réponses des recruteurs diffèrent en fonction des contextes, souvent, les recruteurs intéressés par votre candidature préciseront les délais dans lesquels ils vous contacteront ou les prochaines étapes du processus.

Après l’entretien

Vos inquiétudes et vos doutes prennent de plus en plus forme. Toutefois, tout n’est pas perdu! Vous pouvez toujours rattraper le coup après un entretien raté. Tout d’abord, prenez le temps d’envoyer un courriel de remerciement au recruteur qui vous a accueilli. Faites-le le jour même, après l’entretien, ou deux jours après. Rappelez-vous des failles de vos réponses pendant l’entretien et tenez-en compte lorsque vous enverrez un message. Réitérez votre motivation pour le poste et mettez en valeur vos compétences et vos expériences.

Si vous avez le sentiment que l’entretien ne s’est pas très bien passé, ne vous confondez pas en excuses et ne pointez pas du doigt tous les éléments qui semblent s’être mal déroulés. Vous pouvez, dans le message, revenir sur les points que vous aurez souhaité approfondir et ajouter, par exemple, une lettre de motivation ou un portfolio. Ce message, en plus de démontrer que vous êtes plutôt résilient comme candidat, permettra de laisser une bonne impression au recruteur.

Vous n’avez pas eu le poste convoité?

Malgré vos efforts, vous n’avez malheureusement pas pu décrocher le poste convoité? Pas de panique! Ne pas être recruté ne veut pas nécessairement dire que votre entretien a été complètement raté. En effet, les recruteurs reçoivent parfois des centaines de candidatures et le choix peut être très difficile à faire. Après avoir eu une réponse négative de la part de l’entreprise, vous pouvez toujours contacter le recruteur et essayer de comprendre pourquoi vous n’avez pu décrocher le poste. Parfois, ce simple échange permet de rectifier le tir et de mieux s’y prendre lors des autres entretiens d’embauche.

Tirez des leçons de votre expérience, aussi négative soit-elle

Faites le bilan de votre expérience et déterminez quelles ont été vos erreurs. Vous étiez-vous suffisamment préparé? Connaissiez-vous l’histoire et les valeurs de l’entreprise? Si vous pouviez revivre votre entretien, qu’auriez-vous changé? Utilisez cette expérience pour en apprendre plus sur votre personne et vous pourrez, au fil des entretiens, déterminer vos points forts et les points qu’il faudra améliorer.

L’article J’ai raté mon entretien d’embauche… Comment rattraper le coup? est apparu en premier sur Jobillico.com.


wallpaper-1019588
Mesurer l’humidité dans un environnement industriel : comment et pourquoi le faire ?
wallpaper-1019588
Lettre de motivation : 3 modèles pour vous simplifier la vie!
wallpaper-1019588
Comment prévenir les risques industriels ?
wallpaper-1019588
La formation AZ 104 sur Microsoft Azure : pourquoi vous en avez besoin