Tout projet se synthétise avec la lettre de motivation pour Fongecif/Afdas/etc : projet de reconversion, de carrière, de création ? Aide/modèles/structures...

La lettre de motivation pour obtenir le financement d'une formation continue de longue durée (Fongecif, Afdas, etc) est le pâle reflet du projet individuel de carrière. Cet écrit pour tout projet est le meilleur synthétiseur individuel des arguments futurs et oraux. Dans ce cadre, il existe 4 parties prenantes : un salarié, son employeur, son centre de formation, son Op(c)acif. 3 parties sur quatre sont décideurs pour la première et un premier peut toujours préparer son principal atout (il s'agit de la marge de progression la plus efficace à réaliser) : le projet de carrière avançant avec le verbe projeter, un verbe indépendant mais avec beaucoup d'amis.

A 29000 euros en moyenne le dossier accepté par l'Opacif N°1, la lettre peut donc s'optimiser pour toute demande de financement (en fonction des critères visibles de la région de l'Opacif voire de son appelation). Ce précieux individuel sera souvent plus court pour le Fongecif Rhône Alpes en comparaison à celui préconisé pour l'Ile de France et cette lettre sera "en plusieurs parties" avec celui de la région PACA, avec des facilités en Normandie et en Bretagne, avec peu d'informations attendues par le Nord Pas de Calais, etc.

Historiquement, les meilleures grilles d'analyse de projets individuels portaient sur 4 critères essentiels, celles d'aujourd'hui en ont 5 et celles de demain : 6 ! Pour ces raisons, nous préconisons l'orientation au financement possible :

En fonction de "cases de priorités" auxquelles le projet répondra au mieux, le dossier de motivation tendra vers l'acceptation ou pas : d'un click ici ?

Cette lettre sera aussi importante pour le dispositif CIF sur le temps de travail, que pour sa particularité "formation hors temps de travail" (FHTT) mais bien prise en charge par les Opacif. La FHTT est historiquement dédiée aux salarié(e)s dont la situation ne permet pas ou peu de rentrer dans le cadre des priorités du CIF (dont les salariés de statut cadre en particulier). Aussi, tout candidat peut trouver une liste de question dont les réponses attendues par l'Opacif aideraient tout candidat à obtenir la bonne version N°1 d'une lettre de motivation qui percute : vive l'espace documentaire officiel bien en ligne !

En matière de priorité importante pour toute demande de financement, la CNCP délivre la reconnaissance de programme de formation au titre du RNCP (Répertoire Nationnal des Certifications Professionnelles). Mais tout besoin individuel ne peut amener à choisir une formation bien inscrite au RNCP. Pour ce cas spécifique existe des solutions spéciales, elles peuvent résider dans certains gestes commerciaux individuels vers le donateur éventuel (les efficaces ou les moins).

Un Opacif (N°1 et plus) qui se pose une seule question au sujet d'un projet individuel prioritaire ou moins, souhaitera naturellement financer un voisin (qui sont souvent bien nombreux) : mais comment comprendre alors ce qui semble important et moins ? C'est pourquoi, nous essayons d'apprendre aux candidats à auto-évaluer leur projet (voire tout projet de carrière, grâce à un concept audiovisuel annuel) en fonction d'une problématique (convaincre l'employeur, être accepté par un centre, obtenir le financement Opacif puis le diplôme visé, être recruter) et de la vision de son banquier/donateur N°1 : les Opacif rendant possible de tel parcours.

Mais selon la priorisation du profil, le choix de demande de financement (DIF et bientôt CPF, CIF/FHTT et bientôt CEP) et la qualité de la version N°1 de la lettre de motivation du projet, la marge de progression possible liée à la présentation du projet sera importante ou moins.

L'APEC et les Opacif proposent la vision N°1 du CEP : le conseil en évolution professionnelle tend vers l'évaluation du projet de carrière avant l'étude visant la notation de tout dossier de motivation. Il en va donc de l'intérêt de tout candidat d'essayer de rencontrer son Fongecif (voire l'APEC pour les cadres), afin d'affiner son projet de carrière grâce à l'évaluation du projet de carrière par des experts décideurs RH. En effet, ils proposent des services (notamment de proximité en Ile de France ou encore à distance avec l'APEC) voire des "espaces projet" ouvert au grand public.

Tout candidat a réellement une chance face à toutes ces priorités, priorisation de profil, faisabilité du projet de carrière (donc de son évaluation nécessaire à un don financier) puis des priorités de financement du FPSPP et de leur application effective chez les différents Opacif. Alors chers lecteurs, décrocherez-vous la lune ? La réforme N°1 du gouvernement est très tendance en cette fin d'année : fin du DIF voire du bilan de compétences et repreneurs comme le CPF et le CEP.

Enfin, nous apprécions toujours prendre du temps pour renseigner les centres de formation et de bilan de votre choix grâce au concept "INVIT YOUR FRIEND" :

Prospectus Teaser

Le DIF (Droit Individuel à la Formation), le futur CPF (Compte Personnel de Formation) ou tout autre budget d'entreprise peuvent autant servir à l'obtention du CIF/FHTT optimisé, alors bon courage à toutes et à tous !


wallpaper-1019588
De l’aide pour vos publicités Google Ads
wallpaper-1019588
Comment faire son audit en référencement web (SEO) et référencement payant (SEA)
wallpaper-1019588
Industrie optique : ce qu’il faut savoir sur le salon Silmo de Paris
wallpaper-1019588
Pourquoi suivre des cours de programmation quand on travaille dans le marketing ?