La reconnaissance du « burn-out » par l’Assemblée Nationale

business-stress-burnout-woman-employment

Selon le cabinet Technologia, Le burn-out touche environ 12,6% de la population active soit 3,2 millions de personnes. Mais le principal enjeu reste de le définir. Les causes du burn-out sont très diverses: le stress, le manque de reconnaissance, la réorganisation du travail ou de trop grandes responsabilités.

Benoît Hamon, député PS des Yvelines et frondeur, demande la reconnaissance du burn-out comme « maladie professionnelle ». En effet, il affirme que « reconnaître la cause professionnelle de ce mal, c’est obliger les entreprises à payer pour les dégâts qu’elles engendrent sur la santé des salariés. » Les entreprises seraient donc obligées de payer les dégâts causés sur la santé de leurs salariés.

Aujourd’hui, le burn-out n’étant n’étant pas reconnue comme maladie, le salarié doit prouver un lien direct entre le travail et la maladie et démontrer une incapacité permanente partielle de plus de 25 % pour que le burn-out soit pris en charge par l’entreprise.

Crédit photo: pixabay



wallpaper-1019588
Pourquoi raccourcir votre URL ?
wallpaper-1019588
Faire tester et vacciner ses employés sur les lieux de travail
wallpaper-1019588
[Formations digitales] Petite enfance : DES PARCOURS au service d’un meilleur accueil du jeune enfant
wallpaper-1019588
Rétroaction : inutile!! Sauf quand... - 1re partie