Comment optimiser votre marketing mix en B2B ?

Faire connaître son entreprise n’est pas toujours facile, surtout dans un marché déjà saturé. Le marketing mix regroupe 4 politiques, dont la politique de produit, de prix, de promotion et de place. Une bonne stratégie de marketing nécessite la concordance de ces 4P. La clé de la réussite de votre société dans le monde du « Business to Business » repose sur ce principe.

La politique de produit et de prix en B2B

Avant de lancer une activité, il est indispensable d’étudier le marché où vous voulez vous introduire. L’évolution du mode de vie rend le lancement d’une entreprise assez difficile. Il est nécessaire de connaître la demande et les besoins des entreprises cibles pour évaluer la rentabilité de votre projet. C’est une fois votre choix, pour le produit que vous allez offrir, que vous pourriez élaborer une politique de prix. La fixation de prix en B2B requiert une analyse approfondie. Par rapport aux consommateurs finaux, l’entreprise passe par des études de rentabilité avant de faire un achat.

Comment optimiser votre marketing mix en B2B ?

Une bonne politique de promotion

Pour faire connaître ses produits, il faut analyser toutes les stratégies de communication possibles. La politique de promotion est caractérisée par le choix de sa cible. C’est en connaissant les caractères de vos cibles que vous allez rédiger votre message, choisir un visuel (graphique, image…) Vous pouvez alors opter pour les canaux de communication, correspondants à ces critères. Il y a les médias, la publicité, la promotion de ventes, les réseaux sociaux, les sites web. Prenez bien soin d’évaluer les coûts de cette politique par rapport à votre budget et rentabilité.

Comment distribuer vos produits ?

L’étape du choix des canaux de distribution commence par la détermination des territoires que l’on veut couvrir. Pour le marketing interentreprises, la distribution se fait par des intermédiaires intégrés, des intermédiaires contractuels ou des intermédiaires libres. Les intégrés sont des distributeurs appartenant au fabricant. Les intermédiaires intégrés sont gérés et contrôlés par l’entreprise productrice. Pour les contractuels, ils ne sont pas toujours liés au fabricant. Mais ils ont un contrat de collaboration à long terme avec l’entreprise. Les intermédiaires libres sont ceux qui achètent et revendent les produits, d’une entreprise, sous leur propre marque.

Partager :Share on LinkedInLinkedinShare on Google+Google+Share on FacebookFacebookEmail this to someoneemail

wallpaper-1019588
Un nouveau format de campagne pour Google Shopping
wallpaper-1019588
Les meilleures pratiques pour la création de liens backlink
wallpaper-1019588
Ce que Google sait de vous …
wallpaper-1019588
SEO : les meilleures techniques pour trouver vos mots clés
wallpaper-1019588
Une formation pour développer votre business avec Facebook et Instagram, jeudi 29 novembre à Esch
wallpaper-1019588
Ressources in humaines ou recruteurs vaches ? - par RH brutes
wallpaper-1019588
Meilleurs moments du Congrès RH 2018 - 2 Neurosciences et rétroaction
wallpaper-1019588
Recrutement : pourquoi et comment utiliser un test psychométrique