10 étapes pour créer un bon test maison

10 étapes pour créer un bon test maison

Les meilleurs tests? Ceux effectués en situation réelle...

Il y a deux semaines j'ai présenté les 7 avantages des tests maison pour mieux recruter. Cette semaine, voici les étapes pour créer votre propre test maison.
Pour réussir
Un test maison doit coller autant que possible à une situation réelle du poste. Il doit aussi être...
  • simple à implanter
  • court : maximum 20 minutes pour un candidat lent
  • facile à expliquer 
  • facile à comprendre et à réaliser par le candidat : pour tenir compte du stress et de son manque de connaissance du contexte
  • facile à interpréter : les résultats seront clairs et utiles
  • testé sur plusieurs personnes avant de l'utiliser comme outil de sélection.
Plus le test sera près de la réalité d'un poste, plus il a de bonnes chances de bien prédire si le candidat sera bon dans son travail. Bien sûr, ce n'est pas le seul point à valider donc l'entrevue a toujours sa place et les tests maison sont un outil parmi d'autres, mais un outil très puissant et sous-estimé.
Étapes pour créer un test
Un ou plusieurs "experts" du poste seront responsables de créer et valider le test.
  1. Choisir une ou deux compétences de base cruciales pour le poste, entre autres celles qui sont difficiles à évaluer autrement : habiletés manuelles, connaissances ou compétences techniques (programmation, dessin, traduction, comptabilité...)
  2. On peut regarder les causes de fin d'emploi dans les premiers mois d'emploi, en prenant compte du contexte autant que possible, ex. difficultés à faire du multitâches, à travailler dans la poussière.
  3. Déterminer comment on peut voir ces compétences chez un bon employé, ex : pour évaluer les compétences d'un bon répartiteur, on parlera peut-être de de l'efficacité des calculs de distances et de temps de déplacement. S'il y a lieu, nos exercices d'évaluation de rendement ou d'analyse de besoin de formation peuvent parfois aider.
  4. Identifier une situation réelle permettant d'évaluer les compétences recherchées, tenant compte du contexte, ex. calculer des longueurs de bois à découper sur un banc de coupe poussiéreux.
  5. Faire le test soi-même plusieurs fois, en notant soigneusement chacune des étapes et en mesurant le temps nécessaire pour le faire.
  6. Rédiger l'explication du test et valider la compréhension auprès d'au moins deux personnes connaissant le poste. 
  7. Valider le test auprès d'employés expérimentés et récents (voir le prochain texte).
  8. Implanter le test : au besoin former, les gens qui devront donner et évaluer le test.
  9. Après les trois premiers tests donnés, ré-évaluer les durées, la difficulté, les résultats obtenus, bref est-ce que ce test aide vraiment à identifier des candidats de qualité? 
  10. Faire la même chose quelques semaines puis quelques mois après la première embauche.
La semaine prochaine, nous verrons comment éviter les pièges les plus courants et d'autres exemples de tests maison.

wallpaper-1019588
Des solutions à la pénurie no 1 - lectures
wallpaper-1019588
Élections fédérales : 3 heures pour voter
wallpaper-1019588
COMetz recherche ses futurs talents : « Rejoignez-nous pour vivre une nouvelle aventure ! »
wallpaper-1019588
Le salon Unicareers.lu marque les esprits