3 bonnes raisons d’apprendre à réduire les distractions numériques

Des courriels aux outils de clavardage en passant par les réunions Zoom ou encore les réseaux sociaux, le numérique est partout et peut avoir un impact sur votre productivité. Bien que nous soyons nombreux à nous former pour savoir comment fonctionne par exemple un outil de gestion ou une boîte courriel, en termes technique, il est rare que nous prenions le temps de nous éduquer sur la façon adéquate d’utiliser les outils numériques du quotidien. Il semble important, aujourd’hui plus que jamais, de ne pas les laisser mener la danse et nous distraire avec les notifications et autres subterfuges pensés pour nous faire consommer !

Voici 3 bonnes raisons d’apprendre à réduire les distractions numériques :

1. Les distractions numériques peuvent causer une perte d’argent assez considérable

Échanges sans fin par écrit, web conférence à des heures productives, disponibilité numérique constante, certains gestes anodins peuvent coûter beaucoup d’argent.

Selon une étude réalisée par RescueTime en 2020 , un outil de clavardage mal utilisé coûterait en moyenne 9500$ / an / employé. Ce coût représente la perte de productivité due à une mauvaise gestion de l’outil par rapport au salaire moyen d’une personne.

Attention, il est important de créer une ambiance conviviale dans les clavardages et d’être disponible en cas de problème à gérer, surtout dans un contexte de télétravail, mais savoir utiliser les bons outils, de la bonne façon et pour les bonnes choses est essentiel.

Il faut savoir que notre concentration est très fragile et notre environnement de travail, aujourd’hui 100% numérique pour un grand nombre d’entre nous, peut trop souvent nous sortir de notre bulle de concentration. Saviez-vous qu’il faut généralement 23 minutes et 15 secondes à une personne pour recentrer son attention sur sa tâche, selon une étude réalisée à l’Université de Californie ?

Si vous avez par exemple un outil de clavardage qui envoie une sonnerie ou affiche une notification rouge dans l’onglet de votre ordinateur sans arrêt, vous n’êtes pas en mesure de rentrer dans une bulle de concentration et selon la même étude de RescueTime, cela réduit de 19% votre concentration. Pas de concentration, pas de travail efficace, pas d’atteinte de vos objectifs, vous avez compris le problème !

2. Ne pas maitriser vos outils numériques peut mettre à mal votre conciliation travail-famille

Vous avez une tâche urgente à traiter aujourd’hui, il est 15h et vous ne l’avez toujours pas débuté parce que vous vous êtes laissé emporter par vos nombreux courriels ? Peut-être avez-vous la sensation de devoir répondre instantanément à vos courriels pour satisfaire les autres, montrer que vous êtes sérieux et rapidement disponible ? On parle de 70% des courriels qui sont ouverts dans les 6 secondes après réception.

Ne pas savoir dire non aux alertes du web c’est laisser l’urgence des autres empiéter sur votre agenda. Quand vous répondez à des courriels qui ne sont pas prioritaires, vous pouvez mettre en péril des moments en famille ou du temps de repos pour avancer votre tâche qui l’était, elle, urgente !

Alors il est possible que vous deviez décaler un souper, travailler tard pour finaliser ce qui aurait du l’être dans la journée. Ce comportement peut tranquillement devenir de plus en plus régulier et surcharger vos journées, vos soirées, peut-être même vos fins de semaine.

En plus de fragiliser vos relations sociales, vous mettez à mal votre corps et certainement aussi la qualité de votre travail. Nous avons besoin de repos, travailler plus de 55 heures par semaine augmenterait considérablement les risques de malaises cardiovasculaires selon une étude de l’OMS.

3. Les distractions numériques peuvent mener à des comportements contre-productifs

Passer d’une tâche à une autre fatigue notre cerveau considérablement. Nous ne sommes pas physiquement conçus pour faire du multitâche. Il est important de relire cette phrase plusieurs fois pour bien assimiler son message!

Les distractions peuvent nous inciter à faire des milliers de choses en même temps mais quand vous lisez vos courriels pendant que vous êtes au téléphone, en vérité vous n’êtes pas en mesure de vous concentrer sur les deux, vous sacrifiez la compréhension d’un des deux voire les deux ! Faire du multitâche réduit en réalité votre productivité de 40% !

Autres comportements qui peuvent se développer c’est la procrastination numérique ou le fait de faire défiler son fil d’actualité Facebook pour faire une ‘’pause’’. Ce type de comportement stimule votre cerveau, même si vous ne faites que regarder une vidéo de chats qui se courent après ! Vous utilisez de l’énergie que vous n’aurez plus disponible pour la suite de votre journée et au lieu de faire une vraie pause efficace sans écrans pour bouger du bureau, se dégourdir, laisser sa tête ventiler à l’abri des attaques numériques, vous surchargez votre corps et vous mettez en péril votre productivité pour le reste de la journée.

Conclusion

Notre corps est le moteur de notre vie, de nos idées, de notre productivité. Notre environnement, quant à lui, détermine notre taux d’attention et va nous permettre ou non de travailler à notre meilleur. Pour toutes ces bonnes raisons, il est devenu essentiel de savoir maitriser les distractions numériques et d’apprendre à gérer nos journées avec une certaine discipline afin de réduire cette pression constante de la technologie qui peut, si on la laisse s’immiscer, occasionner un stress important et impacter de manière non négligeable notre santé mentale, physique ainsi que notre motivation et efficacité au quotidien.

L’article 3 bonnes raisons d’apprendre à réduire les distractions numériques est apparu en premier sur Jobillico.com.


wallpaper-1019588
Qu’est ce que la titrisation de créances ?
wallpaper-1019588
Faire appel à une agence de conseil en marketing numérique
wallpaper-1019588
Faire le choix de goodies éco-responsables pour sa communication
wallpaper-1019588
Comment améliorer votre stratégie de contenu ?