Stress du nouvel emploi : comment le gérer et réussir son intégration?

Ça y est, vous y êtes! Vous commencez enfin votre nouvelle aventure professionnelle tant attendue. Vous êtes passés à travers les différentes étapes de rédaction de CV, de lettres de motivation et d’entrevues. On vous rappelle et on vous annonce la grande nouvelle. Vous commencez dans quelques jours.

Chacun de nous a sa façon de gérer ses émotions, ses nouveaux défis et ses nouvelles habitudes qui en découlent. C’est donc normal qu’une première semaine de travail dans un nouvel environnement fasse stresser certaines personnes.

Souvent, on doit s’adapter à une nouvelle routine de travail, à de nouveaux collègues et à de nouvelles habitudes de travail, tout en ayant la pression de faire ses preuves. Pas de panique, il existe des astuces et des gestes à poser afin de mieux gérer ses débuts et réussir son entrée en poste.

Voici donc nos conseils pour bien gérer son stress dans un nouvel emploi :

  • Prendre des notes
  • Apprendre par l’exemple
  • Poser des questions
  • Ne pas céder à la panique
  • Prendre le temps de se présenter
  • Ne pas juger les autres

Prendre des notes

Durant vos premières semaines en emploi, vous aurez une somme d’informations à retenir et à absorber. Cela peut être des simples mots de passe de vos différents logiciels et portails informatiques, en passant par les boîtes courriel professionnelles.

Vous allez aussi devoir assister à des formations à l’interne pour apprendre des notions nouvelles et un organigramme pas toujours évident à retenir.

Soyez à l’aise pour prendre des notes que ce soit sur votre ordinateur ou sur du papier, dépendamment du support avec lequel vous êtes le plus à l’aise.

Apprendre par l’exemple

Quand nous faisons une chose pour la première fois, on a souvent besoin d’une base sur laquelle nous appuyer. Dans le cas d’une première semaine en emploi, vous pouvez demander à vos collègues des exemples que vous pouvez suivre pour les prochaines fois que vous aurez à rédiger un document ou à suivre une procédure spécifique pour finaliser un projet.

En vous appuyant sur un modèle, vous comprendrez le sens de ce que vous faites au sein de vos fonctions. Ainsi, vous développerez une autonomie pour les prochaines fois.

Poser des questions

Quand vous êtes un nouvel employé dans une entreprise, certains de vos collègues peuvent s’imaginer que vous savez certaines choses et que vous avez les mêmes réflexes qu’ont les personnes qui travaillent depuis des années au sein de l’équipe.

N’hésitez donc pas à poser des questions quand vous avez des incertitudes. Cela peut rappeler indirectement à vos collègues et gestionnaires que vous êtes nouveau et que vous avez encore beaucoup à apprendre.

Toutefois, gardez à l’idée que vous devrez vous surveiller quand vous posez des questions. Il ne faut pas déranger le bon fonctionnement de l’équipe et ne pas déranger vos collègues dans leur travail.

Ne pas céder à la panique

La période d’essai peut être stressante pour beaucoup d’employés. La peur de trop en faire ou de ne pas en faire assez est toujours là. Il ne faut pas vous enfermer dans un stress et dans une spirale infernale d’heures supplémentaires et de travail acharné.

Dites-vous que plusieurs de vos collègues ont sûrement connu le même stress des débuts et trouvez le moyen d’en parler si vous pensez que c’est possible de le faire. Prenez le temps d’observer et de vous familiariser avec votre emploi et votre équipe.

Ne prenez pas de décisions hâtives dans le cadre de votre travail si vous n’êtes pas sûr des retombées. Allez-y doucement, un projet à la fois et une tâche après l’autre. Ainsi, vous serez assuré de bien débuter votre période d’intégration.

Prendre le temps de se présenter

Tentez de socialiser avec votre groupe de collègues. Les pauses au travail sont souvent la meilleure façon de briser la glace en milieu de travail. Parlez de ce que vous avez fait avant d’arriver dans votre nouvel emploi. Cela vous permettra de renforcer votre confiance en vous et de faire valoir votre talent et vos capacités à vos collègues.

Ne comparez jamais avec votre ancien emploi. Aucune entreprise ne ressemble à l’autre et sachez qu’ il faut de tout pour faire un monde.

Ne pas juger les autres

Dans la vie de tous les jours, parler des autres en leur absence est un gros défaut. En milieu professionnel, c’est encore plus grave car cela peut nuire à votre réputation. De ce fait, évitez au maximum de parler ou de juger un collègue en son absence, même si une personne le fait devant vous. Vous n’avez pas besoin de cette forme de complicité pour tisser des liens professionnels. Choisissez de vous démarquer par votre bienveillance et votre savoir-être. On vous a choisi pour ça et vous devez prouver qu’en vous sélectionnant pour le poste on a eu raison de vous faire confiance.

Pour finir…

En suivant ces conseils, vous pourrez rendre vos premières semaines d’intégration à une équipe de travail plus facile et plus agréable. Le secret demeure dans la sérénité et dans la détermination que vous montrerez durant votre phase d’acclimatation à votre nouvel emploi.

L’article Stress du nouvel emploi : comment le gérer et réussir son intégration? est apparu en premier sur Jobillico.com.


wallpaper-1019588
Qu’est ce que la titrisation de créances ?
wallpaper-1019588
Faire appel à une agence de conseil en marketing numérique
wallpaper-1019588
Faire le choix de goodies éco-responsables pour sa communication
wallpaper-1019588
Comment améliorer votre stratégie de contenu ?