2009 l'année de la reconversion professionnelle

Un récent sondage IPSOSAFPA bouscule les idées reçues sur la reconversion professionnelle : celle-ci n’apparaît plus comme une solution de secours en cas d’échec à trouver un emploi dans sa branche initiale mais bien comme une réponse positive aux nouveaux enjeux du monde du travail.

Les chiffres sont parlants :
• 83 % des français envisagent le recours à la reconversion professionnelle en cas de licenciement.
• 71 % des personnes ayant bénéficié d’un parcours de reconversion professionnelle déclarent qu’elle a été l’occasion d’un nouveau départ dans la vie.
• 32 % des actifs envisageraient de se reconvertir d’ici un an
• 57 % des français qui se sont réorientés professionnellement déclarent l’avoir fait par choix et non par contrainte.

Les missions de l’AFPA
L’AFPA, Association de Formation Professionnelle des Adultes est le premier organisme d’intérêt général dans le domaine de la formation professionnelle des adultes. Elle occupe une position particulière au sein du Service Public de l’Emploi en raison de sa capacité à s’adapter aux mutations du marché du travail. Son rôle, en partenariat avec Pôle Emploi est d’accompagner les demandeurs d’emploi vers une nouvelle embauche par le biais de formations professionnelles. Mais également de proposer des formations à des particuliers qui souhaitent changer de métier ainsi que d’apporter des conseils aux entreprises qui connaissent une période de transition économique.
Depuis 60 ans, l’AFPA ne cesse de réaffirmer son engagement auprès de tous les publics, revendiquant un accès égalitaire à la formation et donc, à l’emploi. Le contexte de crise économique majeure oblige de nombreuses entreprises sinistrées à se séparer de nombreux collaborateurs. A eux, l’AFPA, en lien avec Pôle Emploi, propose la mise en route d’un projet professionnel sérieux, visant à l’obtention d’un nouvel emploi

Quelles formations, quels métiers ?
La particularité de l’AFPA, comme le souligne Amine Moussaoui, responsable des relations presse de l’association, est que les formations qu’elle propose sont techniques. « Contrairement à d’autres qui sont principalement axées sur la théorie, les formations proposées par l’AFPA sont centrées, à 90 % sur l’apprentissage du geste technique. Et elles sont assurées par des professionnels spécialisés dans le métier qu’ils enseignent. » En effet, dans les 186 centres de formations, 5 000 formateurs sont chargés d’offrir aux demandeurs d’emploi une formation qualifiante dont la durée s’échelonne entre 6 et 8 mois. Le titre professionnel acquis s’apparente à un diplôme qui valide la qualification de la personne formée. Plus de 300 métiers sont proposés aux candidats à la formation.
Des projets couronnés de succès
70 % les personnes qui bénéficient d’une formation AFPA trouvent un emploi dans les 6 mois qui suivent la fin de leur formation. Comment expliquer ce taux plus qu’honorable ? D’abord parce que la première étape d’une reconversion réussie à l’AFPA passe par la préparation d’un projet professionnel rigoureux. Ce projet peut être réalisé avec l’aide des conseillers Pôle Emploi. Le candidat rencontre ensuite un psychologue du travail dont le rôle est de déterminer la motivation et les qualités du candidat. Enfin, la formation à proprement parler commence. Le parcours est donc balisé pour permettre aux formations d’aboutir à un emploi.
Changer de métier
Le licenciement est une des raisons qui poussent les candidats à se reconvertir professionnellement. Amine Moussaoui insiste sur les nombreuses possibilités qui s’offrent aux personnes désireuses de changer de métier : « Certaines personnes changent totalement de profession, parce qu’elles ont été victime d’un licenciement ou parce qu’elles n’avaient pas pu choisir leur voie au moment de leur entrée dans la vie active. Ainsi nous avons eu le cas d’un chef de publicité qui s’est reconverti dans le métier de tapissier décorateur, preuve qu’une reconversion réussie ne s’effectue pas forcément dans le même type de secteur professionnel ... »
L’association s’applique à révéler à chaque candidat les savoir-faire et compétences qu’il possède et pourra convertir au nouveau métier auquel il se destine. Si la formation choisie complète les compétences déjà acquises et que la motivation est réelle, elle a toutes les chances de réussir. L’AFPA est là pour écouter, conseiller, former et accompagner, les 4 étapes du succès.


wallpaper-1019588
Qu’est ce que la titrisation de créances ?
wallpaper-1019588
Faire appel à une agence de conseil en marketing numérique
wallpaper-1019588
Faire le choix de goodies éco-responsables pour sa communication
wallpaper-1019588
Comment améliorer votre stratégie de contenu ?