Le courage de démissionner

Poser sa démission demande du courage, car il n’est pas toujours simple et agréable de faire face à son employeur. Néanmoins, démissionner est parfois une expérience libératrice, le commencement d’un processus qui mène vers une meilleure carrière.

Pourquoi démissionner ?

Il existe plusieurs raisons qui peuvent pousser un salarié à démissionner. Poser sa démission est un acte important dans une carrière professionnelle, cette décision doit être mûrement réfléchie. Cependant, certains signes doivent vous convaincre de changer de travail et d’employeur :

— l’intuition : vous sentez que c’est le bon moment pour quitter votre entreprise et vous ressentez le besoin de continuer votre carrière ailleurs

— la stagnation : votre carrière est au point mort, vous n’avez pas obtenu d’augmentation de salaire ni de promotion depuis plusieurs années alors que vos performances sont bonnes

— votre profil est intéressant : vous êtes régulièrement contacté par des cabinets de recrutement ou des chasseurs de têtes. Étudiez avec soins leurs propositions et soyez à l’affut afin de saisir les meilleures opportunités qui se présenteront

— le manque de reconnaissance : vous n’avez aucun retour de votre hiérarchie quant à la qualité de votre travail. Votre employeur ne croit peut-être plus en vous et pense que vous avez atteint vos limites

— un grand changement dans l’entreprise : il est parfois temps de quitter son entreprise pour vivre une nouvelle expérience professionnelle lorsqu’un grand changement (fusion, réorganisation, changement de direction, nouveaux managers, restructuration…) intervient

— un turnover important : le turnover existe dans toutes les entreprises, mais il peut être plus ou moins important. Si celui de votre entreprise est important, il faut prendre les devants et commencer à chercher un autre emploi

— le manque de motivation : vous vous rendez au travail à reculons et vous ne prenez plus de plaisir dans vos activités professionnelles

Comment démissionner ?

Donner sa démission n’est pas toujours une chose aisée, selon les rapports que l’on entretient avec son employeur. Il est important de le faire dans les règles de l’art et d’éviter de claquer la porte de son entreprise du jour au lendemain. En effet, votre employeur peut être contacté par un recruteur pour un job auquel vous allez postuler et rien n’indique que vous n’aurez plus à faire avec lui dans le futur. Vous devez donc respecter certaines étapes pour démissionner tout en conservant une bonne relation avec votre entreprise :

1) Avant de démissionner, vous devez avoir déniché un autre emploi. Il est plus difficile de trouver un emploi lorsque l’on a le statut de chômeur et les périodes de chômage peuvent s’avérer très longues. Assurez-vous également que vous quittez votre travail pour des raisons valables et justifiées.

2) S’il existe un préavis dans votre entreprise, vous devez obligatoirement le respecter, selon Challenges. L’existence et la durée du préavis sont fixées par la convention collective, par la loi ou par les usages pratiqués dans la profession. Si votre employeur est d’accord, le préavis peut ne pas être exécuté ou sa durée peut être réduite.

3) Parlez avec votre employeur et informez-le de votre décision de démissionner de votre poste. Vous devez faire preuve de courage et lui annoncer votre départ. Votre patron doit être la première personne à connaitre votre démission dans l’entreprise, n’informez pas vos collègues avant et ne postez pas de statut évoquant votre décision sur les réseaux sociaux tant que vous n’avez pas démissionné. La conversation avec votre employeur doit être courtoise, exposez-lui vos motifs de départ en restant positif et sans dénigrer votre entreprise actuelle.

4) Votre employeur ne sera peut-être pas d’accord avec votre décision, il va alors tenter de vous inciter à rester et vous poser des questions. Il est donc nécessaire d’anticiper les questions de votre employeur avant l’entretien.

5) Vous devez ensuite rédiger une lettre de démission. Cette lettre est une preuve de votre démission, elle doit comporter :

— le nom de l’entreprise

— la date du jour de rédaction

— votre intention de démissionner

— la date de votre démission ainsi que le délai du préavis

— votre signature

6) Restez professionnel jusqu’à la fin de votre préavis pour laisser une bonne impression de vous dans l’entreprise. Lors de votre dernier jour de travail, prenez le temps d’aller saluer vos collègues ainsi que votre employeur.

Il est donc important d’avoir de bonnes raisons pour démissionner et de respecter certaines étapes pour que votre démission s’exécute sereinement, sans heurt avec votre employeur.


wallpaper-1019588
Augmenter votre trafic web avec le référencement vidéo (VSEO)
wallpaper-1019588
Les meilleures pratiques pour la création de liens backlink
wallpaper-1019588
Un nouveau format de campagne pour Google Shopping
wallpaper-1019588
Le nouveau référencement web (SEO) : le Search Experience Optimization (SXO)
wallpaper-1019588
16 exemples de tests maison
wallpaper-1019588
Le salaire minimum passe à 12,50$
wallpaper-1019588
Coachs et consultants entreprises
wallpaper-1019588
Comment trouver sa voie grâce à l’Ikigai ?