Langage corporel : ce qu’il faut surveiller lors d’un entretien d’embauche

Surveiller son langage corporel est primordial durant un entretien d’embauche. Être soi-même est essentiel, mais les premières impressions peuvent être déterminantes. Si un employeur n’est pas satisfait de votre première rencontre, vous ne serez peut-être pas convoqué à un second entretien. Il vous est donc possible de mettre toutes les chances de votre côté en adoptant un langage corporel positif. Voici comment vous y prendre. 

Faites une bonne impression 

Avant d’entamer votre entretien d’embauche, le recruteur peut prêter attention à votre façon de vous tenir. Vous devez donc surveiller votre langage corporel puisqu’il peut observer votre façon de vous lever, de marcher vers lui et de le saluer. D’ailleurs, la première poignée de main a toute son importance et s’avère souvent révélatrice. Si elle est trop molle, elle peut refléter un manque d’énergie ou d’assurance. Si, toutefois, elle est trop vive, vous pourrez sembler hyperactif. Cet excès d’engouement pourrait d’ailleurs abîmer les phalanges de votre recruteur… Ce que l’on ne recommande évidemment pas. 

Votre poignée de main doit se composer de trois mouvements d’une vigueur modérée. Elle doit durer trois secondes maximum. Vous devrez aussi veiller à regarder votre interlocuteur dans les yeux et à lui sourire. Cela lui permettra de savoir que vous êtes prêt à engager le dialogue. 

Veillez à maîtriser votre attitude 

Faites attention à votre posture. Ne vous écartez pas de votre interlocuteur, cela communiquerait une image de retrait. Gardez la tête haute et penchez votre buste légèrement en avant. Cela reflétera votre intérêt pour la conversation et démontrera que vous êtes concentré. Ne croisez surtout pas les bras, cela signifierait que vous vous repliez sur vous-même et que vous manquez peut-être de confiance. Ne jouez pas avec vos mains, vos cheveux ou vos accessoires. Cela pourrait démontrer que vous êtes anxieux ou mal préparé. Essayez d’être serein et contrôlez vos gestes. Bouger rapidement et effectuer des gestes saccadés pourraient révéler que vous êtes angoissé. 

Prêtez attention à votre regard 

Comme on le dit si bien, « le regard est le reflet de l’âme ». Ne baissez pas les yeux et ne regardez pas au loin : cela pourrait donner l’impression que vous avez peur, que vous êtes honteux ou même que vous n’êtes pas sincère. Gardez un contact visuel constant avec votre recruteur, mais veillez à ne pas le fixer. 

Rendez votre prise de parole attrayante 

Adaptez l’intonation de votre voix, son timbre, le volume et le débit à vos propos et aux informations que vous souhaitez mettre en lumière. Il est également conseillé d’adopter une voix souriante ; cela démontrera votre sympathie. 

Portez attention au choix de votre tenue 

On dit que « l’habit ne fait pas le moine » et pourtant… Le choix de votre tenue durant un entretien d’embauche peut parfois jouer en votre faveur ou en votre défaveur. Soigner votre apparence peut envoyer une image de perfectionnisme qui peut vous avantager. Vous présenter avec une tenue un peu trop décontractée pourrait toutefois être synonyme de relâchement aux yeux de certains recruteurs. Prenez donc garde, en fonction de l’entreprise dans laquelle vous candidatez, à ce que vous portez lors de votre entretien.

Par ailleurs, gardez en tête qu’il ne s’agit là que de recommandations. Croiser les bras ou porter des souliers de course ne vous fera pas nécessairement perdre une opportunité. Certains recruteurs prêtent attention au langage corporel, tandis que d’autres non. Mais il est toujours prudent de mettre toutes les chances de son côté. Comme on le dit si bien, « nul n’est plus chanceux que celui qui croit à sa chance ».

L’article Langage corporel : ce qu’il faut surveiller lors d’un entretien d’embauche est apparu en premier sur Jobillico.com.


wallpaper-1019588
Mesurer l’humidité dans un environnement industriel : comment et pourquoi le faire ?
wallpaper-1019588
Lettre de motivation : 3 modèles pour vous simplifier la vie!
wallpaper-1019588
Comment prévenir les risques industriels ?
wallpaper-1019588
La formation AZ 104 sur Microsoft Azure : pourquoi vous en avez besoin