Gérer la transidentité en milieu de travail

La transidentité est un sujet qui, par sa complexité, peut parfois sembler difficile à gérer en milieu de travail. Il est tout de même important d’être bien outillé quant à l’encadrement et à l’accompagnement des employés transidentitaires pour faciliter la gestion de ce genre de cas. 

Qu’est-ce que la transidentité?

Une personne transidentitaire — aussi dite trans – est une personne dont l’expression de genre ou l’identité de genre ne correspond pas aux attentes traditionnelles reposant sur le sexe assigné à la naissance. Les personnes transidentitaires ne se reconnaissent pas dans le système binaire homme/femme. Il est possible de distinguer deux catégories d’entre elles : 

1. Les personnes transsexuelles sont celles qui ont entamé des démarches médicales pour changer de sexe et faire en sorte que leur sexe corresponde au genre auquel elles s’identifient. 

2. Les personnes transgenres sont celles dont l’identité sexuelle psychique ne correspond pas au sexe biologique. 

Quelles sont vos responsabilités légales en tant qu’employeur? 

L’un des droits garanti par la Charte des droits et libertés de la personne est le droit d’être traité en pleine égalité dans le domaine du travail. Ce principe rappelle que la discrimination et le harcèlement sont strictement interdits dans le milieu de travail. Exclure une personne, la traiter différemment en raison de son identité, de son genre ou de son expression de genre est strictement interdit par la loi. 

En tant qu’employeur, vous devrez faire abstraction de l’identité de genre ou de l’expression de genre d’un candidat durant l’entretien d’embauche. Vous devrez l’évaluer en fonction de ses compétences, de ses aptitudes et des qualités requises pour le poste pour lequel il candidate. Par ailleurs, si le candidat est embauché, il est interdit de divulguer sa transidentité sans son consentement. Les règles de confidentialité concernant toute information relevant de la vie privée s’appliquent à tous les employés. 

Qu’en est-il de la gestion administrative de la transidentité?

La première étape à suivre pour apprendre à gérer la transidentité en milieu de travail a lieu avant l’embauche. Vous devez d’abord, en tant qu’employeur, connaître le prénom d’usage de la personne trans. Cela permettra de savoir comment on devrait l’identifier au sein du milieu de travail. Si la transition physique de l’employé a lieu pendant qu’il est en poste, l’employeur doit prendre en compte son changement de prénom, s’il est demandé. 

La communication de son nouveau prénom doit ensuite se faire à l’ensemble de l’établissement. Il doit également être rectifié là où il le faut (fiche de paie, messageries électroniques, etc.). Cela permettra de veiller à l’intégration de la personne transidentitaire et au respect des différences entre les employés. L’emménagement et l’adaptation de locaux pourraient également être requis. Il faudra, par exemple, songer aux toilettes, aux vestiaires, etc. 

Comment aborder le sujet avec les autres employés? 

Beaucoup ignorent ce qu’est le transsexualisme. Par conséquent, parfois l’ignorance peut mener à l’incompréhension voire même à un comportement malveillant dans le pire des cas. Il est donc nécessaire de sensibiliser les employés aux sujets sensibles et de faire de l’empathie une règle d’or. Cela permettra d’éviter toute forme de harcèlement moral discriminatoire. 

Peu importe la religion, la couleur, le sexe ou l’identité sexuelle des membres de l’équipe, le respect est de mise. Gardez à l’esprit que pour un milieu de travail sain, votre leadership positif est déterminant.

L’article Gérer la transidentité en milieu de travail est apparu en premier sur Jobillico.com.


wallpaper-1019588
Mesurer l’humidité dans un environnement industriel : comment et pourquoi le faire ?
wallpaper-1019588
Lettre de motivation : 3 modèles pour vous simplifier la vie!
wallpaper-1019588
Comment prévenir les risques industriels ?
wallpaper-1019588
La formation AZ 104 sur Microsoft Azure : pourquoi vous en avez besoin